Règles irrégulières pourquoi ? Quand s’inquiéter ?

A partir de quel moment peut-on parler de règles irrégulières ?

En théorie, une femme a ses règles toutes les 4 semaines, c’est-à-dire tous les 28 jours. Mais dans la vraie vie, les femmes ont des cycles menstruels qui sont tous différents et qui varient énormément. Il arrive aussi régulièrement que les règles arrivent quelques jours en avance, ou bien en retard. Parfois même il arrive occasionnellement qu’elles arrivent avec un gros décalage par rapport à la date escomptée. Néanmoins, on ne peut pas toujours parler de règles irrégulières.

En réalité, on parle de règles irrégulières lorsqu’il y a une alternance entre cycles longs et cycles courts sur la durée ou que l’abondance varie d’un cycle à un autre. Cela arrive à presque toutes les femmes au cours de leur vie, notamment lors des premiers cycles. En effet, les premières règles riment souvent avec système hormonal déréglé, cela peut même durer quelques années. Cela est aussi très fréquent durant la période de la pré-ménopause. Mais ce phénomène peut arriver à n’importe quel moment dans la vie d’une femme car plusieurs facteurs rentrent en jeu. Pour cela, nous vous accompagnons avec les culottes menstruelles que vous pouvez porter au quotidien

Quelles sont les causes des règles irrégulières ?


Les règles irrégulières sont dues à un dérèglement du système hormonal et nombreuses peuvent en être les causes. Ne pas confondre avec du spotting !


Cela peut être un manque de sommeil, qui perturbe l’ovulation. Une pratique sportive trop importante, qui bloque le système hormonal. Une perte rapide de poids ou un surpoids. Une dépression, un événement stressant ou encore un jetlag. Mais aussi un traitement hormonal ou la prise de certains médicaments.

Mais les règles irrégulières peuvent aussi révéler des problèmes plus importants comme le syndrome des ovaires polykystiques (vous pouvez consulter notre blog post pour en savoir plus sur ce sujet). Ou encore un polype, un fibrome, une tumeur bénigne voire même un cancer de l’utérus.

Si vous constatez de grosses variations dans l’arrivée de vos règles ou dans leur abondance, d’autant plus si ce phénomène est associé à d’autres symptômes, nous vous conseillons d’en parler à un médecin traitant ou un gynécologue qui pourra vous orienter vers un traitement adapté à la cause.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés