Dérèglement hormonal : symptômes, causes et solutions

Dérèglement hormonal : symptômes, causes et solutions

Un dérèglement hormonal est un trouble qui touche les hormones du corps humain. Notre organisme sécrète plusieurs hormones différentes qui ont tous une fonction différente.

Qu’est-ce qu’un dérèglement hormonal 

Les hormones agissent sur plusieurs facteurs que ce soit le cycle menstruel et les fonctions reproductrices, le niveau de stress, l’humeur, le sommeil, le métabolisme, l'appétit et encore d’autres facteurs…

Lorsque les hormones sont parfaitement équilibrées, elles sont responsables des fonctions élémentaires de notre organisme. Mais lorsqu’il y a un dérèglement hormonal, l’équilibre psychologique et physique sera perturbé et différents symptômes vont apparaître.

Quelles sont les causes possibles d’un dérèglement hormonal ?

Les hormones peuvent être déséquilibrés pour plusieurs raisons :

Déséquilibres hormonaux : le SOPK

Le syndrome des ovaires polykystiques est la maladie la plus fréquente chez les femmes en âge de procréer puisqu’elle touche 1 femme sur 10. Le SOPK est un trouble qui survient par un excès d’androgènes créé par l’ovaire. Ce trouble se caractérise par des cycles irréguliers, de l'hirsutisme (pilosité excessive) de l’acné et parfois une prise de poids. 

Troubles du comportement alimentaire

Les troubles du comportement alimentaire comme la boulimie ou l’anorexie sont aussi responsables de déséquilibres hormonaux. En effet, une alimentation saine et équilibrée est essentielle pour avoir un cycle menstruel régulier. Lorsque vous avez des TCA, en particulier de l’anorexie, les hormones sexuelles vont être en déficit, cela peut créer des troubles de l’ovulation et des cycles anovulatoire, et donc des règles irrégulières, voir dans certains cas d’anorexie sévère une aménorrhée. On estime à 1 à 2% de la population concernée par des troubles du comportement alimentaire associés à des dérèglements hormonaux.

Déséquilibres thyroïdiens

Les dérèglements de la thyroïde sont plus fréquents chez les femmes que chez les hommes. Ils peuvent se caractériser de différentes manières :

  • Hyperthyroïdie : L’hyperthyroïdie est due à un excès d’hormones thyroïdiennes. Les symptômes sont les suivants : une accélération du rythme cardiaque, de l’anxiété, une perte de poids, des tremblements, une sensation de nervosité. En bref : le moteur de l’organisme fonctionne en accéléré. L’hyperthyroïdie est moins fréquente que l’hypothyroïdie.
  • Hypothyroïdie : L’hypothyroïdie est à l’inverse une insuffisance d’hormones thyroïdiennes. Les symptômes associés à ce trouble sont la fatigue, des difficultés de concentration ainsi que des pertes de mémoires, un rythme cardiaque plus lent, une frilosité, une prise de poids, des règles irrégulières et une perte de libido.
  • Goitre : Le goitre est quant à lui une augmentation du volume de la thyroïde. Il peut arriver suite à une hyperthyroïdie ou hypothyroïdie. 

Diabète

Le diabète est un dérèglement hormonal de l’hypothalamus. Le diabète dérange vos hormones d’insulines et peut d’ailleurs provoquer des mycoses chroniques puisqu’il augmente le taux de glycémie dans le sang et que les champignons responsables de ces infections raffolent de sucre.

Hypoglycémie

L’hypoglycémie correspond à la baisse du taux de glucose dans le sang. La plupart du temps, l’hypoglycémie se produit chez les personnes diabétiques. 

Avoir un taux de glucose trop faible peut créer des difficultés dans le bon fonctionnement de certains organes. Pour assurer un taux suffisant de glucose dans le sang, le cerveau va stimuler plusieurs organes comme les glandes surrénales pour l’adrénaline et le cortisol, le pancréas pour le glucagon et l’hypophyse pour l’hormone de croissance. Il arrive parfois que ces hormones n’arrivent pas à augmenter suffisamment le taux de glucose dans le sang.

Quels sont les symptômes d'un dérèglement hormonal chez la femme ?

Comment se rendre compte qu’on est sujette au dérèglement hormonal ? Il se manifeste par plusieurs symptômes :

Troubles du cycle menstruel chez la femme

En cas de dérèglement hormonal, des troubles du cycle menstruel sont très courants, que ce soit des règles irrégulières (au niveau du flux mais aussi au niveau de la durée et de la longueur du cycle), un syndrôme prémenstruel plus virulent avec des douleurs plus fortes, une sensibilité des seins accrue…

Pendant la préménopause, il est fréquent de ressentir des symptômes de dérèglement hormonal : c’est une période de grand chamboulement dans notre corps.

Symptômes physiques et psychologiques

Un dérèglement hormonal se ressent aussi par des symptômes physiques comme des fluctuations de poids, de l’acné ou une peau anormalement sèche, une transpiration excessive, des maux de tête, des envies fréquentes d’uriner, des ballonnements, du stress, des difficultés de concentration

Enfin, des symptômes psychologiques peuvent aussi survenir comme une baisse de la libido, des troubles du sommeil, de la fatigue, une anxiété et de l'irritabilité.

Déséquilibres hormonaux et pilule contraceptive : quels sont les effets ?

Certains contraceptifs comme la pilule contraceptive peuvent créer ou au contraire résoudre les dérèglements hormonaux.

Sous pilule contraceptive

Lors de la prise de la pilule contraceptive, un cycle menstruel artificiel est créé. Ce sont des hormones qui imitent le cycle menstruel. Il n’y a donc pas de dérèglement hormonal. Pour les femmes qui ont des cycles irréguliers, la pilule permet de le réguler. C’est souvent la solution qui est proposée aux jeunes filles ayant des règles irrégulières.

À l’arrêt de la pilule contraceptive

Cependant, lors de l’arrêt de la prise de pilule contraceptive, que ce soit pour changer de mode de contraception ou pour un projet bébé, il est courant d’avoir des taux d’hormones qui fluctuent. Cela se traduit par des cycles anovulatoires et des aménorrhées secondaires. Mais, pas d'inquiétude, dans la plupart des cas tout fini par rentrer dans l’ordre au bout de quelques mois. Si tout ne rentre pas dans l’ordre, cela signifie que le dérèglement hormonal était déjà présent avant de commencer à prendre ce contraceptif. Ce qu’il est important de retenir est que la pilule traite les symptômes mais jamais la cause d’un dérèglement hormonal.

Lors de la prise de la pilule du lendemain

La pilule du lendemain apporte une dose de progestatif importante, ce qui peut dérégler le cycle menstruel. Si vous prenez la pilule du lendemain, il est courant de constater des symptômes comme un dérèglement éphémère des règles, du spotting etc…

Quels sont les dérèglements hormonaux suite à une fausse couche ?

La fausse couche est un phénomène très courant touchant une femme sur quatre. Une fausse couche ne provoque pas de dérèglement des hormones. Cependant, il ne faut s’inquièter qu’à partir de 3 fausses couches : après ce chiffre passé, on considère le dérèglement hormonal comme une des causes possibles de la fausse couche. 

Plusieurs dérèglement hormonaux peuvent créer des fausses couches : un manque de progestérones ou d’oestrogènes, un dérèglement de la thyroïde, une prolactine trop élevée, un SOPK…

Quels traitements pour soulager les changements des taux d’hormones ?

Heureusement, les modifications du taux d'hormones ne sont pas une fatalité : il existe des solutions.

Avant le traitement : faire des analyses de sang

Avant d’envisager un quelconque traitement, il est important de réaliser une prise de sang afin de pouvoir prescrire un traitement adapté. En effet, le traitement dépendra de la cause de ce dernier. Une prise de sang permet d’obtenir un bilan hormonal complet.

Traitements à base de solutions naturelles

Des solutions naturelles existent pour réguler le déséquilibre hormonal (selon la cause de ce dernier), comme des changements de vos habitudes alimentaires, des activités pour réduire le stress, une activité physique régulière, une amélioration de la qualité de votre sommeil etc.

Traitements médicamenteux

Mais, si la cause du traitement hormonal est plus profonde, un traitement médicamenteux peut vous être prescrit, comme par exemple une contraception ou un médicament à base d'hormones. Consultez votre médecin pour qu’il vous donne le médicament adapté.

La FAQ du dérèglement hormonal féminin

Quels sont les signes d’un dérèglement hormonal ?

Un déréglement hormonal se traduit par un dérèglement du cycle menstruel avec des règles irrégulières, des SPM plus ou moins intenses, des douleurs, une perte ou prise de poids, mais aussi des symptômes psychologiques comme du stress, de l’anxiété, de l’irritabilité, une baisse de la libido etc…

Quelles solutions pour rétablir un déséquilibre hormonal ?

Heureusement, il existe des solutions pour rééquilibrer un déséquilibre hormonal. Pour déterminer la cause et vous proposer un traitement adapté, il est important de consulter votre médecin et de réaliser une prise de sang pour avoir une analyse globale de votre état de santé.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.


Les informations issues des articles présents sur le site www-elia-lingerie.com sont des informations générales. Bien qu’elles aient été relues par des professionnels de santé, ces informations ne sont pas exemptes d’erreurs, ne constituent pas des conseils de santé ou des consultations et n’ont pas vocation à fournir un diagnostic ou proposer un traitement. Ces informations ne peuvent, en aucun cas, se substituer à un avis médical et ne peuvent pas remplacer une consultation auprès d’un professionnel de santé. Pour toute question, nous vous invitons à consulter votre médecin.