Les lochies qu'est-ce que c'est ? règles abondantes, caillot de sang pendant les règles, en post partum

Les lochies qu’est-ce que c’est ?

Les lochies font partie du début de la période post-partum (temps dont le corps a besoin pour se remettre d’une grossesse) dont on parle peu par honte ou gène, dès lors, ils suscitent un grand questionnement.

Ce sont en réalité des saignements qui viennent de la plaie placentaire, c’est-à-dire la plaie utérine causée par l’expulsion du placenta qui était accroché à l’utérus. Ils sont donc totalement normaux, mais n’annoncent pas la reprise du cycle menstruel pour autant. Il est d’ailleurs à noter que les lochies, bien qu’ils soient notamment composés de sang, sont aussi composés de débris de membrane placentaire, de mucus cervical et de caillots. Les lochies jouent donc en quelque sorte un rôle de nettoyage après l’accouchement.

Quel aspect et quelle durée ont les lochies ?

La durée de ces saignements et la quantité de sang perdu varient d’une femme à l’autre, néanmoins on estime qu’ils durent en moyenne de 2 à 8 semaines maximum et sont particulièrement abondants les premiers jours. Les lochies s’écoulent jusqu’à la cicatrisation complète de la paroi utérine et donc un changement d’aspect et de quantité est observable progressivement.

Les premiers jours, ces saignements sont comparables à un gros flux lors de règles et ils sont de couleur rouge vif. Ils peuvent aussi contenir des caillots plus ou moins gros. Puis par la suite, leur quantité diminue et ils s’éclaircissent. Ils deviennent alors plus liquide et brunâtre, puis jaune ou blanc, bien que des pertes de sang rouge puissent toujours survenir.

De plus, le fait d’accoucher par césarienne ou par voie basse ne change rien à la durée ou à la quantité de ces saignements. Par contre, les lochies durent souvent moins longtemps chez les mères qui allaitent car durant l’allaitement le corps sécrète de l’ocytocine qui permet d’amplifier les tranchées et donc d’expulser plus rapidement les résidus de sang présent dans l’utérus.

Quelle protection utiliser ?

Durant cette période, il est conseillé d’utiliser des protections en coton. Le coton bio des culottes menstruelles sera alors très apprécié. Il est par contre très déconseillé d’utiliser des tampons et des cup pour éviter toute infection.

Quand faut-il consulter ? 

Durant la période des lochies, il est conseillé d’observer et de surveiller l’aspect, l’odeur, et la quantité de ces saignements. En effet, bien que ces saignements soient totalement normaux après un accouchement, ils ne doivent pas changer brutalement de consistance, de quantité, ou avoir une odeur forte. Ils ne doivent pas non plus s’accompagner de douleurs ou de fièvre.

Un suivi médical est d’ailleurs réalisé à la suite d’un accouchement, aux alentours de 6 à 8 semaines, pour vérifier qu’il n’y a aucun problème mais si vous constatez un changement soudain, nous vous conseillons de consulter rapidement un médecin.

En effet, ces symptômes peuvent être la cause d’une hémorragie post-partum, d’une infection de l’utérus ou des trompes ou encore d’une mauvaise expulsion du placenta. 

En fonction de la cause, le médecin gynécologue ou la sage-femme peut effectuer à un curetage pour retirer les débris de placenta restants, prescrire des médicaments pour faciliter les contractions utérines, ou des antibiotiques s’il y a une infection. 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés