Pertes rosées : symptômes, causes et solutions

En milieu de cycle, les pertes rosées peuvent être causées par du spotting c’est ce qui arrive à près de 8% des femmes. Lorsqu'elles sont accompagnées de sensations de brûlures, de démangeaisons ou de mauvaises odeurs, les pertes rosées peuvent être le signe d'une infection. Comment réagir face a des traces de sang rosées sur sa protection hygiénique ou sa culotte ?

 

Qu’est-ce que les pertes rosées ?

Les pertes rosées sont des petites pertes de sang mélangées avec des pertes blanches.  Elles sont d’apparence rougeâtre, ou marron et n’ont pas d’odeur. Ces pertes vaginales sont observées généralement autour de la période des règles mais peuvent aussi apparaître à différents moments du cycle. La couleur des règles et saignements permet généralement de comprendre l’origine du changement de couleur.

Dans ce cas, les pertes rosées peuvent annoncer l’arrivée des règles ou indiquer la fin des règles. Elles peuvent également être annonciatrices d’un début de grossesse, d’une fausse couche ou d’un kyste ovarien, d’une endométrite (infection de l’utérus).

Pertes rosées aux différentes étapes du cycle menstruel

En fonction de son positionnement dans le cycle menstruel, les femmes pourront avoir des pertes vaginales plus ou moins importantes. Les pertes roses claires pourront être interprétées de différentes façons en fonction de son cycle menstruel.

Avant l’arrivée des règles

Avant l’arrivée des règles, les pertes blanches ou roses sont courantes. Il est aussi possible que des jeunes filles aient des pertes rosées avant l’arrivée de leurs premières règles. A la puberté, les pertes de sang irrégulières sont courantes mais il ne faut pas hésiter à consulter son médecin. Les hormones en plein chamboulement et notamment les oestrogènes ou la progestérone peuvent entraîner des pertes roses récurrentes et devenir un des symptômes du syndrome prémenstruel chronique.

Pendant la période de flux menstruel

Pendant la période des règles et notamment au début des règles, le sang s’écoule en petite quantité dans le vagin, le flux n’est pas abondant. Quand le flux des règles est très lent, le sang peut même s’oxyder en entrant en contact avec l’air et devenir marron. Rien d’anormal rassurez-vous !

Après la fin règles

Après la fin des règles, il est possible de rencontrer des épisodes de spotting qui sont appelés des métrorragies. Ce sang qui coule en petite quantité peut être lié à un déséquilibre hormonal notamment lors de la prise d’une pilule ou de la pose d’un stérilet hormonal. C’est pour cela que les femmes en préménopause ou en ménopause ont souvent tendance à avoir des pertes rosées avant l'arrêt définitif de leurs règles.

Pertes rosées et ovulation

Pendant la période ovulatoire, des petits saignements rosés peuvent survenir. Ils indiquent que le follicule ovarien vient de libérer un ovule qui pourra être fécondé. La libération de l’ovule peut parfois provoquer des petits saignements vaginaux. Ces saignements sont donc annonciateurs de la phase d’ovulation et de fécondité des femmes. Pour s’assurer qu’il s’agit bien de la phase d’ovulation, observez :

  • L’aspect de vos pertes blanches qui s’apparentent à du blanc d’oeuf pas cuit. C’est de la glaire cervicale
  • De potentielles crampes dans le bas du ventre comme des douleurs de règles
  • Si votre poitrine est douloureuse ou lourde
  • Si votre température corporelle change

Pertes rosées pendant la grossesse

Dès lors que votre grossesse est avérée, que vous savez que vous êtes enceinte, considérer tout saignement n’est pas normal. Vous devrez vous rendre aux urgences ou consulter très rapidement un gynécologue ou une sage-femme. 

Les saignements pendant la grossesse sont fréquents. Ils peuvent avoir plusieurs significations notamment au premier trimestre. En effet, pendant la grossesse le col de l'utérus se referme et est très vascularisé.

  •  Il peut s’agir de règles anniversaires
  • Des signes que l’embryon s'accroche dans l’utérus. On appelle cela un spotting de nidation
  • de saignements à la suite d’un examen gynécologique 
  • de saignements après les rapports sexuels
  • le signe d’une sécheresse vaginale
  • D’une grossesse extra-utérine

Quels sont les cas particuliers des pertes rosées ?

Si vous observez des pertes de sang rosées en vous essuyant ou dans votre culotte ne paniquez pas. N’essayez pas de remède maison sans l’avis d’un médecin ou d’un professionnel de la santé. Voici quelques cas particuliers qui peuvent provoquer des petits saignements ou traces de sang.

Pertes rosées après un rapport sexuel

Après un rapport sexuel, la femme peut avoir quelques saignements. En effet, les frottements des sexes, il se peut qu’il y ait une irritation des parois vaginales et de légers saignements. Cette situation est tout à fait normale si elle n’est pas répétitive.  Pendant l’acte sexuel, la stimulation des organes sexuel va augmenter l’excitation,  et la lubrification vaginale. Cette lubrification vaginale par la cyprine et les pertes blanches va être plus ou moins importante. Lors d’une pénétration profonde ou d’un va et vient trop violent, les sécrétions ne seront pas suffisantes pour protéger les parois du vagin.

Infection sexuellement transmissible ou d’une mycose

Afin de s’assurer de ne pas avoir d’infection sexuellement transmissible, des examens médicaux sont nécessaires. Les pertes de sang rosées peuvent indiquer une infection et notamment une mycose dans les cas suivants :

  • Les pertes sont épaisses et ont un aspect de lait caillé
  • Des démangeaisons à l’entrée du vagin ou sur la vulve
  • Une sensation de brûlures au moment des mictions, de faire pipi;
  • Des rapports sexuels douloureux
  • Une vulve gonflée

Signe possible d’un kyste ovarien

Beaucoup de femmes souffrent de kystes ovariens liés aux cycles menstruels ou à de l’endométriose par exemple. Il s’agit de petites poches de liquide accrochées aux ovaires. 

Quand il s’agit de kystes fonctionnels, il y a de grandes chances qu’ils se résorbent seuls. Ce n’est pas le cas de kystes ovariens liés à des fibromes, polypes, endométriosiques.

Voici quelques signes qui doivent vous pousser à consulter un médecin ou un professionnel de la santé afin d’éviter une torsion ovarienne qui est une urgence médicale :

  • Apparition de sécrétion vaginale en dehors des règles
  • Douleurs dans le bas du ventre, sensation de pesanteurs
  • Douleur en urinant
  • Douleurs pendant les rapports sexuels

Est-il nécessaire de traiter les pertes rosées ?

Dans la majorité des cas, les pertes rosées ne sont pas graves et sont tout à fait normales. Dès lors qu’elles sont ponctuelles et disparaissent au bout de quelques jours. Cependant, il faut rester attentive aux symptômes pour éviter toute complication. Si les pertes sanguines claires sont associées à des douleurs, un changement d’odeur, de texture il faut consulter et réaliser un dépistage pour traiter la cause.

Se protéger en cas de pertes rosées avec la culotte menstruelle

Afin de se sentir le plus en confiance tous les jours de son cycle, optez pour une protection périodique adaptée à votre besoin et à votre confort. La culotte menstruelle par sa composition en coton bio sera parfaite pour pallier toutes les situations et vous protéger d’une tâche sur votre jolie jupe ou pantalon préféré !

 

La FAQ des pertes rosées

Pourquoi ai-je des pertes rosées mais pas de règles ?

Il est possible d’avoir des pertes rosées mais pas de règles si vous êtes au milieu de votre cycle. Il s’agit de spotting. Ce sont de petits écoulements de sang mélangés à des pertes blanches.

Les pertes rosées sont-elles un signe de grossesse ?

Les pertes rosées peuvent être le signe du début d’une grossesse. En effet, la nidation qui intervient au premier trimestre de grossesse peut provoquer de légers saignements.

Est-il normal d’avoir des pertes rosées à la ménopause ?

Il est tout à fait possible d’avoir des pertes rosées pendant la phase de pré-ménopause et pendant la ménopause. Il s'agit de dérèglements hormonaux, sécheresse vaginale. N'hésitez pas à consulter un professionnel de la santé !

 

Vous aimerez aussi :

Les informations issues des articles présents sur le site www-elia-lingerie.com sont des informations générales. Bien qu’elles aient été relues par des professionnels de santé, ces informations ne sont pas exemptes d’erreurs, ne constituent pas des conseils de santé ou des consultations et n’ont pas vocation à fournir un diagnostic ou proposer un traitement. Ces informations ne peuvent, en aucun cas, se substituer à un avis médical et ne peuvent pas remplacer une consultation auprès d’un professionnel de santé. Pour toute question, nous vous invitons à consulter votre médecin.