Hormones et règles : que se passe-t-il lors du cycle menstruel ?

Le cycle menstruel est directement lié aux variations hormonales. Pendant toute la durée du cycle et tous les jours qui suivent les hormones influencent le cycle et les règles. Elles garantissent le bon fonctionnement de l’appareil reproducteur.



Quelles sont les hormones liées aux règles et au cycle menstruel ?

La libération d’hormones est totalement naturelle mais aussi synonyme de l’arrivée des troubles des règles. Tous les mois, un petit organe situé dans le cerveau produit une hormone folliculostimulante et une hormone lutéinisante pour déclencher une ovulation. Les ovaires vont alors à leur tour produire plus de substances comme la progestérone et les œstrogènes pour produire un ovule et stimuler l’utérus pour accueillir une potentielle grossesse.


Les œstrogènes

Au moment de la puberté, elles sont chargées du développement des organes génitaux féminins et ont un rôle à jouer sur :
  • l’utérus et l’épaississement de la muqueuse utérine
  • la croissance des seins
  • le cerveau
  • la qualité de la peau, des cheveux
  • le développement de la graisse et de la cellulite
  • la production d’ovocyte

Les œstrogènes vont agir en début de cycle et jusqu’à la fin de l’ovulation. La sécrétion de cette hormone va se faire grâce à l’action de la FSH, l'hormone de stimulation folliculaire, qui va stimuler le développement d’un certain nombre de follicule. Les premiers jours des menstruations, le niveau d’œstrogène est au plus bas et va commencer à augmenter au fur et à mesure de l’augmentation de la FSH et du développement des follicules au niveau des ovaires. Quand le taux d’œstrogène est le plus élevé dans le sang, il est possible que vous observiez une glaire cervicale, des pertes blanches plus visqueuses et claires.

La progestérone

Les follicules vont ensuite commencer à produire une nouvelle hormone qu’on appelle la progestérone. La progestérone est une hormone qui va renforcer l'endomètre afin d'accueillir un embryon. Pendant toute la durée du processus le follicule non fécondé va commencer à se dégrader et continuer de produire de la progestérone en plus de sécréter de l’œstrogène. Cette hormone va avoir un impact sur les périodes et notamment sur le syndrome prémenstruel. Différents symptômes peuvent apparaître au début comme des douleurs dans les seins, des ballonnements et des modifications d’humeur. S’ils sont trop importants, il est importer de consulter son professionnel de santé ou son gynécologue.

Quels sont les effets des hormones sur le cycle menstruel ?

Les variations hormonales vont avoir des effets sur la durée des cycles menstruels mais aussi sur les symptômes présents dans le corps. En moyenne le cycle de la femme se répète et dure 28 jours. Les hormones vont intervenir de façon rythmée et se reproduire mensuellement !

Du premier jour des règles à l'ovulation

Nous observons deux phases du premier jour des menstruations à la production d’un ovule par chaque ovaire. Les hormones des règles ne sont pas encore présentes mais les œstrogènes provoquent l’épaississement de l'endomètre. Pendant toute cette phase, le système ovarien se prépare à ovuler. C’est ensuite l’hormone lutéinisante, la LH, qui va libérer un ovocyte qui va migrer dans les trompes de Fallope en direction de l’utérus.

De l'ovulation au premier jour du nouveau cycle des règles

De la moitié du précédent cycle les saignements au premier jour du nouveau cycle, la production hormonale va activer la progestérone. C’est ce qu’on appelle la phase lutéale (ou phase progestative). Pendant cette phase, le follicule vide va se transformer en corps jaune qui va sécréter de la progestérone qui va stimuler la muqueuse utérine. A l’issue de cette phase, s’il n’y a pas eu de fécondation, elle va se détacher et s’évacuer par les voies vaginales. C’est le retour des règles et d’un nouveau cycle !

Comment les hormones impactent-elles le corps lors des règles ?

Les hormones ne vont pas seulement impacter le processus des menstruations, elles vont aussi avoir des impacts sur les symptômes, la libido et les changements physiologiques de la femme menstruée. Les variations hormonales vont déclencher des symptômes plus ou moins faciles à vivre pour les femmes jusqu’à la ménopause. Elles sont notoirement connues pour avoir des effets sur :

  • la libido
  • l'appareil digestif
  • la taille et la sensibilité de la poitrine
  • l’humeur

Une augmentation de la libido

D’un point de vue hormonal, plus on s’approche de la période ovulatoire, plus le taux d’œstrogène augmente et plus la libido augmente. Le pic de l’hormone oestrogénique se produit au moment où la femme est la mieux disposée pour tomber enceinte. Une fois que chaque ovaire a fait son travail, la progestérone diminue la libido. Le désir sexuel va alors se calmer notamment avec l’arrivée du syndrome prémenstruel et des différents symptômes associés. Dès lors que les pertes menstruelles arrivent, les hormones des règles vont relancer progressivement la libido. Pendant les périodes menstruelles, il est tout à fait possible d’avoir des rapports sexuels d’autant plus que le plaisir va libérer des endorphines qui vont calmer les symptômes des douleurs menstruelles !

Des troubles liées aux règles

Les variations hormonales vont impacter les troubles liés aux règles chez les femmes. En effet une charge importante cause des impacts sur le développement de l'endométriose, du syndrome des ovaires polykystiques par exemple. Les troubles hormonaux liés à la période menstruelle sont fréquemment observés et peuvent être à l’origine d’inconforts psychologiques et physiques. Le flux menstruel peut aussi être :

  • douloureux (dysménorrhée)
  • abondant et long (ménorragie)
  • irrégulier ou absent (aménorrhée)

Les hormones pendant le flux menstruel et le cycle jouent un rôle déterminant.

Un changement physiologique

En effet, sous l’influence des variations hormonales, l’appareil reproducteur de la femme va évoluer en plusieurs phases et se répéter dans le temps. Les hormones sont tout à fait naturelles dans les changements physiologiques observés. Ne pas hésiter à consulter un médecin ou un gynécologue si ces changements physiologiques sont trop contraignants.


La FAQ des hormones et des règles

Quels sont les effets des hormones sur les règles ?

Elles jouent un rôle déterminant sur le flux menstruel. Les variations hormonales sont impliquées dans toutes les phases avant, après et pendant les périodes menstruelles. Elles vont déclencher l’afflux de sang, le système ovarien et l’expulsion du corps jaune. Outre un lien direct avec le déclenchement des menstruations, les hormones vont déclencher des symptômes physiques et psychiques importants.

Quelles sont les hormones qui baissent lors des règles ?

Quand un nouveau cycle menstruel commence, les règles font leur apparition. Deux substances sont alors au plus bas : les oestrogènes et la progestérone. Elles déclenchent les saignements menstruels et les symptômes liés aux menstruations comme les maux de ventre ou les migraines menstruelles.



Vous aimerez aussi :

 

Les informations issues des articles présents sur le site www-elia-lingerie.com sont des informations générales. Bien qu’elles aient été relues par des professionnels de santé, ces informations ne sont pas exemptes d’erreurs, ne constituent pas des conseils de santé ou des consultations et n’ont pas vocation à fournir un diagnostic ou proposer un traitement. Ces informations ne peuvent, en aucun cas, se substituer à un avis médical et ne peuvent pas remplacer une consultation auprès d’un professionnel de santé. Pour toute question, nous vous invitons à consulter votre médecin.