Caillots de sang pendant les règles : que faire ?

Les règles touchent toutes les femmes pubères. Toutefois, chaque femme connait des cycles menstruels différents. Syndrome prémenstruel, volume du flux ou viscosité varient ainsi en fonction des sujets. Lorsque les règles sont épaisses, il arrive même qu’elles prennent la forme de caillots de sang. Ces menstruations impressionnantes suscitent souvent de l’inquiétude. Rassurez-vous, Elia vous explique tout sur les caillots de sang durant les règles.

Qu'est-ce que des caillots de sang dans les règles ?

Avec leur aspect visqueux ou leur couleur rouge sombre, les caillots de sang des règles peuvent très vite inquiéter. Souvent apparenté à un trouble des règles, ce phénomène est dans les faits tout à fait normal, voire très répandu. L’arrivée des règles correspond au moment où la muqueuse utérine se détache de l’utérus pour être évacuée lorsque l’ovule n’a pas été fécondé. Cette muqueuse, n’étant autre que l’endomètre, est extrêmement vascularisée. En se désagrégeant, elle provoque donc des saignements. Les caillots de sang des règles donnent parfois l’impression d’une perte de morceaux de chair, mais ce n’est pas le cas. Il s’agit de sang pouvant parfois s’agglomérer, puis créer des caillots. Pendant les règles, des morceaux de muqueuse peuvent être évacués.

D’où proviennent les caillots de sang dans les règles ?

Le corps est entraîné à faire coaguler le sang. Lorsque l’on se coupe, cela permet de ralentir, voire d’éviter, une hémorragie. Toutefois, pendant les menstruations, le sang doit être fluidifié pour être évacué rapidement. Les femmes sécrètent alors un anticoagulant naturel (la plasmine) pour éviter la formation de caillots de sang dans les règles. Cela n’est parfois pas suffisant, comme après une nuit de sommeil. Dans la position allongée, le sang est plus difficilement évacué. En stagnant, il s’agglomère, puis s’écoule ensuite sous forme d’un gros caillot de sang dans les règles.

Les règles abondantes favorisent les caillots de sang

Les caillots de sang dans les règles arrivent généralement durant les deux jours où l’écoulement est le plus important. Par ailleurs, les règles abondantes favorisent ce phénomène. En effet, face à un afflux important, le corps peut montrer ses limites ou ne pas sécréter assez d’anticoagulant. Les caillots de sang dans les règles apparaissent alors plus fréquemment.

Est-ce normal d’avoir des caillots de sang pendant les règles ?

Il est tout à fait normal d’avoir des caillots de sang dans les règles, particulièrement après la nuit, car le flux n’a pas pu s’écouler aussi librement. De même, un gros caillot de sang durant les règles sous pilule n’a pas de raison de vous inquiéter. Même s’il ne s’agit pas de menstruations à proprement parler, la présence de sang engendre un phénomène de coagulation.

Toutefois, vous devez rester vigilante, car les caillots de sang des règles peuvent aussi être liés à une carence en fer (anémie). Si vous assistez à ce phénomène pour la première fois, penchez-vous sur votre alimentation. Mangez-vous assez de lentilles, de haricots rouges ou de viande ? Lorsque les caillots dans le sang durant les règles sont accompagnés d’une forte fatigue, de vertige ou d’un essoufflement inhabituel, il faut prendre rendez-vous chez votre médecin. Il fera pratiquer une prise de sang. Si la carence en fer est confirmée, il vous prescrira des compléments alimentaires.

Enfin, si vous êtes ménopausée ou avez des saignements avec des caillots de sang, consultez votre médecin, même si vous suivez un traitement hormonal.

La perte de morceau de chair ou de muqueuse

Les femmes décrivent souvent les caillots de sang des règles comme la perte de morceaux de chair, mais il n’en est rien. Pendant les règles, des morceaux de muqueuse mal désagrégés peuvent éventuellement se mêler aux caillots. Leur aspect visqueux, mais aussi foncé, les rend assez similaires.

Quelle est la taille habituelle des caillots de sang ?

La taille des caillots de sang des règles peut varier de quelques millimètres à plusieurs centimètres. Sans être alarmante, la présence répétée d’un gros caillot de sang dans vos règles (plus de 2,5 cm) doit vous inciter à consulter votre docteur.

Existe-t-il un traitement pour les caillots de sang ?

Il n’existe pas de traitement contre les caillots de sang dans les règles, sauf si vous êtes anémiée. Dans le cas de caillots de sang dus à des règles abondantes, une contraception orale peut diminuer les flux menstruels.

Comment diminuer ou faire disparaître les caillots de sang dans les règles ?

Certains aliments ou astuces de grand-mère peuvent renforcer la capacité du corps à fluidifier le sang durant les menstruations :

  • Aliments riches en oméga-3 (poisson, avocat, œufs, lait, amandes) ;
  • Infusion d’ortie et de thym (riche en fer) ;
  • Infusion de sauge (riche en vitamine K au fort pouvoir anticoagulant) ;
  • Compresse chaude sur le bas du ventre quand le flux est abondant ;
  • Compléments alimentaires pour empêcher les carences en fer.

Faut-il consulter un médecin à propos des caillots ?

Les caillots de sang ne doivent pas vous faire peur. Toutefois, à certains moments, l’intervention d’un spécialiste de la santé est nécessaire.

En cas de grossesse

En cas de grossesse, des caillots de sang dans les règles ne sont pas forcément signe d’une fausse couche. Il faut toutefois consulter votre médecin le plus rapidement possible pour s’assurer que tout va bien. D’ailleurs, même un écoulement de sang sans caillot doit faire l’objet d’une visite chez le docteur.

En cas de règles hémorragiques

Les règles hémorragiques peuvent être très incommodantes. Nous utilisons ce terme lorsque l’écoulement est important et dure plus de 7 jours. La présence de caillots de sang dans ces règles difficiles à maîtriser avec des protections hygiéniques classiques doit également vous mettre la puce à l’oreille. Ces règles hémorragiques peuvent être causées par :

  • Un stérilet au cuivre ;
  • Une fausse couche précoce ;
  • Un polype (petite excroissance de chair dans l’utérus) ;
  • Un fibrome sous-muqueux ;
  • Une adénomyose (plutôt chez la femme de 40 à 50 ans).

 

La FAQ des règles hémorragiques

Les caillots de sang dans les règles sont-ils graves ?

Dans la majorité des cas, les caillots de sang dans les règles ne sont pas graves. Les caillots de sang ou perte de morceaux de chair ne doivent pas vous inquiéter, particulièrement s’ils mesurent moins de 2,5 cm. Au-delà de cette taille, demandez l’avis d’un professionnel. De même si des saignements se manifestent durant votre grossesse ou ménopause, consultez votre docteur même si l’écoulement ne contient pas de caillots de sang.

Quelle est l'origine des caillots de sang dans les règles ?

Les caillots de sang dans les règles apparaissent lorsque le flux est le plus abondant (un ou deux jours). Dans ce cas, votre corps ne réussit pas à sécréter assez d’anticoagulant naturel pour fluidifier les menstruations. Un gros caillot de sang dans les règles peut également être observé le matin, car le flux a plus de mal à être évacué la nuit et donc coagule. Plus une femme a des règles abondantes, plus elle peut être sujette au phénomène.

Vous aimerez aussi :

 

Les informations issues des articles présents sur le site www-elia-lingerie.com sont des informations générales. Bien qu’elles aient été relues par des professionnels de santé, ces informations ne sont pas exemptes d’erreurs, ne constituent pas des conseils de santé ou des consultations et n’ont pas vocation à fournir un diagnostic ou proposer un traitement. Ces informations ne peuvent, en aucun cas, se substituer à un avis médical et ne peuvent pas remplacer une consultation auprès d’un professionnel de santé. Pour toute question, nous vous invitons à consulter votre médecin.