Symptôme prémenstruel, règles et grossesse : quelles sont les différences ?

Ce mois-ci votre corps vous joue des tours. Vous avez des nausées, des fringales, des maux de têtes, vous vous sentez ballonnée et ne rentrez plus dans votre robe préférée. Et si vous étiez enceinte ? L’arrivée des règles se fait attendre. Entre symptômes du syndrome prémenstruel (SPM) et grossesse, votre stress augmente et vous n’êtes pas prêt à faire un test de grossesse. Comment différencier le SPM, l'arrivée des règles et le début de grossesse ? 


 

Connaître le syndrome prémenstruel (SPM) pour le différencier de la grossesse


Confondre les symptômes des règles ou grossesse est tout à fait normal. Ce trouble est aussi très lié au syndrome prémenstruel. En effet, le déséquilibre hormonal lié à la sécrétion importante d’oestrogènes avant les règles et l’augmentation des hormones de grossesse (Bêta HCG) ont les mêmes effets sur le corps.


Deux à 7 jours avant l’arrivée prévue de vos règles votre corps va sécréter moins d’hormones. La chute des taux d'œstrogènes et de progestérone va provoquer différents symptômes plus ou moins forts d’un cycle menstruel à l’autre et d’une femme à l’autre. Les symptômes  physiques,  psychologiques et émotionnels  qui annoncent l’arrivée des règles sont appelés le syndrome prémenstruel. 


Lorsqu’ils sont gênant dans le quotidien, on parle de trouble dysphorique prémenstruel (TDP). Il sera ainsi possible de ressentir des symptômes prémenstruels plus ou moins forts :

  • Un état de fatigue important ;
  • Une poussée d’acné.
  • Des migraines et maux de tête
  • Des douleurs dans les jambes, dans le dos ainsi que des crampes à l’estomac,
  • Des tiraillements dans le bas ventre
  • Les seins tendus, une poitrine sensible et douloureuse.
  • Des fringales (souvent pour du sucré ou du gras),
  • Des nausées, vomissement ou des diarrhées

Comment faire la différence entre les symptômes d’une grossesse et de l’arrivée des règles ?

Certains symptômes de la grossesse sont appelés par les médecins des “signes sympathiques” des signes “qui rassurent”. Des symptômes désagréables, parfois handicapants causés par les chamboulements hormonaux que subit le corps. Totalement aléatoires d’une future maman à l’autre, ils peuvent surprendre les multipares (femmes ayant déjà eu un enfant) et cacher une grossesse en cours. Seul le test de grossesse donnera un résultat définitif sur votre état !


La grande différence entre les symptômes de la grossesse et le SPM réside dans la durée. La grossesse va maintenir les petits tracas au-delà de la date présumée des règles tandis que le SPM disparaîtra avec le premier jour des règles. Comment faire la différence entre les signes de l’arrivée d’une grossesse de ceux de l’arrivée de vos règles ?

Symptômes de la grossesse

La grossesse a son lot de surprises. Le premier trimestre est dans la majorité des cas le plus sportif pour les mamans. La crainte de la fausse couche et les symptomes de la grossesse peuvent être difficiles à vivre. Si la grossesse n’est pas considérée comme une maladie, l'état dans lequel elle met les futures mamans est parfois handicapant : 

  • L’absence de règles !
  • Les nausées et écoeurements fréquents le matin mais à tout moment de la journée qui peuvent faire penser à une indigestion
  • Des envies culinaires bien particulières, “Envies de fraises” ou le manque d'appétit, le dégoût de certains aliments ou odeurs.
  • Des crampes abdominales moins fortes que celles des règles
  • Une hyper salivation, un goût de métal dans la bouche
  • Une sensation d’épuisement, d’envie de dormir à n’importe quel moment de la journée
  • Des douleurs dans la poitrine, des mamelons qui s’assombrissent, deviennent plus gros.
  • Des ballonnements et de la constipation
  • Une envie d'uriner plus fréquente
  • Des bouffées de chaleur

Effectuer un test de grossesse en cas de doutes

Le seul moyen de s’assurer d’une grossesse est le test de grossesse qui est fiable et rapide. Pas besoin d’attendre d'être en aménorrhée (l’absence des règles) ! Certains tests peuvent être réalisés plus tôt. Quand et comment doit-on faire le test de grossesse  ?

  • Au premier jour du retard des règles : Réalisez un test de grossesse classique ou précoce. Les urines du matin seront plus concentrées et donneront un résultat plus fiable. Vous pouvez également vous rendre au laboratoire pour réaliser un dosage d'hormone HCG ;
  • 14 jours après votre ovulation et le dernier rapport sexuel. Il est possible d’aller faire un test sanguin pour détecter l’hormone de grossesse. Un test sera a faire tous les deux jours pour vérifier la bonne évolution des taux qui doublent toutes les 48h en début de grossesse ;
  • 6 jours avant l’arrivée prévue de vos règles avec un test précoce.

En cas de résultats positifs de votre test urinaire acheté en pharmacie ou parapharmacie, nous vous conseillons de toujours confirmer votre grossesse par un médecin gynécologue ou une sage-femme.

L’absence de syndrome prémenstruel est-il signe de grossesse ?

L’absence du SPM surtout si vous y êtes sujette ne peut pas être le signe évocateur d’une grossesse. En effet, le syndrome prémenstruel varie d’un cycle à l’autre et d’une femme à l’autre, comme d’une grossesse à l’autre.  Ce qui est révélateur d’une grossesse est l’absence de règles dès le premier jour de la date prévue du début des menstruations. Pour une personne menstruée avec un cycle régulier le retard de règles est un signe annonciateur d’une grossesse. Parfois les premiers symptômes de la grossesse comme les tiraillements dans le bas du ventre apparaîtront dans les premiers jours de la gestation. 

Peut-on avoir des douleurs de règles et être enceinte ?

Il est tout à fait normal et fréquent que des femmes ressentent des douleurs semblables à des douleurs de règles pendant la grossesse et au cours des neuf mois de gestation :

  • Les douleurs pelviennes, souvent localisées au niveau du bas-ventre, entre les os du bassin et sous l’abdomen. Elles peuvent être de simples crampes ou être aiguës. Elles sont souvent liées à l’augmentation de l’utérus qui se prépare à accueillir un foetus ;
  • Des douleurs de règles et la fausse couche fréquente au premier trimestre. Les douleurs sont des contractions de l’utérus liées au décollement et à  l’expulsion du fœtus. L’intensité des douleurs doit vous alerter et vous encourager à consulter rapidement ;
  • Maux de ventre et grossesse extra utérine qui créent des douleurs abdominales . Il s’agit d’une urgence médico-chirurgicale qui peut entraîner une rupture de la trompe de Fallope et une hémorragie interne. Un autre symptôme sont les saignements vaginaux ;
  • Les troubles digestifs comme des envies de faire pipi et des diarrhées, des constipations ou des infections urinaires ;
  • des kystes ovariens ou une torsion du kyste ovarien qui nécessitera une opération.

Dès le second trimestre les douleurs assimilées à des douleurs de règles sont plus rares. Les maux au ventre sont souvent des douleurs ligamentaires. Les douleurs abdominales au troisième trimestre sont associées à des contractions de Braxton ou des contractions de travail. A l’approche du terme et lors de l’accouchement, les douleurs ressemblent à des douleurs de règles beaucoup plus fortes.

Les tiraillements du bas du ventre sont-ils liés aux règles ou à la grossesse ?

Les tiraillements en bas du ventre pendant la grossesse sont dus à des douleurs ligamentaires. Ces douleurs sont parfois semblables à des douleurs de règles dues au développement de l’utérus. Ces pincements, tiraillements sont tout à fait normaux et sont le signe que votre utérus s’agrandit pour accompagner la croissance de votre futur bébé.


 Il est aussi possible de ressentir des douleurs au niveau de la région sacro-iliaque et du bassin en position debout.  Sous l’effet des hormones de la grossesse,  les ligaments ont tendance à se relâcher et les parties osseuses se mettent à bouger les unes des autres et créer des tiraillements, une sensation de cisaillement au niveau de la symphyse pubienne. Les douleurs de règles, elles, sont dues au contractions de l’utérus pour expulser le sang des règles sous l’effet de la prostaglandine.

 

La FAQ des différences entre SPM, règles et grossesse

Comment différencier l'arrivée des règles ou d’une grossesse ?

Les premiers signes de la grossesse peuvent apparaître juste avant le premier jour présumé de l’arrivée des règles. Le premier signe de la grossesse est généralement l'aménorrhée (absence des règles) ainsi que la nausée.

Quand apparaissent les premiers signes de grossesse avant les règles ?

Les hormones qui empêchent de s’endormir pendant les règles sont les progestérones et les œstrogènes qui chutent dans le sang, provoquant ainsi une baisse de l’hormone du sommeil (mélatonine).

 

Vous aimerez aussi :

Les informations issues des articles présents sur le site www-elia-lingerie.com sont des informations générales. Bien qu’elles aient été relues par des professionnels de santé, ces informations ne sont pas exemptes d’erreurs, ne constituent pas des conseils de santé ou des consultations et n’ont pas vocation à fournir un diagnostic ou proposer un traitement. Ces informations ne peuvent, en aucun cas, se substituer à un avis médical et ne peuvent pas remplacer une consultation auprès d’un professionnel de santé. Pour toute question, nous vous invitons à consulter votre médecin.