Peut-on être enceinte et avoir ses règles ?

Lorsque les femmes atteignent leur puberté, elles commencent à avoir leur règle de manière régulière. Il en sera ainsi jusqu’à la ménopause. Le seul moment où une femme n’a pas ses règles, c’est durant sa grossesse. Pourtant, de nombreuses femmes ne soupçonnent pas leur grossesse, car elles continuent à avoir leurs menstruations. Alors, peut-on avoir ses règles et être enceinte ?

 

Est-il possible d'avoir ses règles en étant enceinte ?

Autant être clair dès le départ : être enceinte et avoir ses règles n’est pas possible. En revanche, de nombreuses femmes ont des saignements durant leur grossesse. Ces pertes faisant penser à des menstruations, on associe alors les termes règles et enceinte. Toutefois, ces règles enceinte n’ont rien à voir avec le processus d’élimination de l’endomètre arrivant à la fin de chaque cycle. Trois causes peuvent expliquer qu’une femme ait ses règles enceinte.

Le début de grossesse

Lorsque des métrorragies (des saignements entre les règles) surviennent au premier trimestre, elles peuvent avoir été provoquées par l'implantation de l’embryon dans l’utérus.  Cela peut engendrer des saignements semblables à des règles enceinte. Les pertes sont généralement rosées ou marron et peu abondantes. Elles ne sont pas douloureuses et durent 1 à 2 jours.

Vous pouvez également être enceinte et avoir des règles anniversaires . Ces saignements arrivent presque en même temps qu’à la date prévue des règles. Là aussi, les pertes sont faibles. Elles peuvent être la conséquence d’un décollement du trophoblaste (futur placenta). Un hématome décidual se forme alors et se résorbe spontanément dans la majorité des cas. Lorsqu’une femme souffre de lésions cervicales bénignes, un rapport sexuel peut aussi provoquer des saignements.

En milieu et fin de grossesse

Des règles enceinte dans la suite de la grossesse sont généralement des saignements de contact. Un rapport sexuel ou un examen gynécologique peuvent en être à l’origine. Ils ressemblent plus à du spotting et ne sont pas dangereux pour la santé de la mère ou du bébé. Certaines femmes prenant la pilule ne s’aperçoivent pas qu’elles sont enceintes. Elles continuent à prendre leur contraceptif et ont des saignements à chaque fin de cycle. Rappelons, toutefois, que ces menstruations sont artificielles : on parle d’« hémorragies de privation ». Pour elle, être enceinte et avoir ses règles semble donc tout à fait possible.

Il ne faut pas non plus oublier les règles après accouchement : les lochies. Après avoir donné naissance, ces pertes abondantes d’un rouge vif semblable à celui des menstruations se prolongent pendant une quinzaine de jours.

Un cas plus rare : le déni de grossesse

On parle de déni de grossesse lorsqu’une femme est enceinte sans s’en rendre compte. Le déni de grossesse peut être partiel ou total. Dans le premier cas, une femme s’apercevra de sa grossesse avant l’accouchement. Dans le second, c’est au moment de donner naissance à son enfant qu’elle prend conscience de la situation. Dans les deux cas, il semble impossible à cette femme d’être enceinte, bien souvent parce qu’elle prend la pilule. Ainsi, son corps ne présente aucun symptôme : pas de nausées ou de fatigue et elle a ses règles enceinte.

Comment différencier des règles enceinte et des saignements ?

Être enceinte et avoir ses règles n’est pas possible. Les règles enceinte sont donc en réalité des saignements distinct de ceux des menstruations. Trois éléments vous permettront de les distinguer :

  • La couleur des règles : les règles enceinte présentent des saignements plus clairs que dans le cadre d’un cycle classique. Ces saignements peuvent être marron, mais jamais d’un rouge vif. Seules les lochies peuvent avoir cette teinte sans que cela ne soit inquiétant.
  • La durée des règles : les saignements durant la grossesse sont plus courts que pour des règles. Pour les règles anniversaires, les règles enceinte dues à l'implantation de l’embryon ou les saignements de contact, comptez un à deux jours.
  • Le volume : les pertes de sang durant une grossesse sont très faibles. Lorsque le flux est abondant, il faut consulter son médecin.

Que faire en cas de règles douloureuses enceinte ?

Si des saignements durant la grossesse sont tout à fait normaux, il est impératif de consulter votre gynécologue quand ils sont accompagnés de douleurs. En effet, ces symptômes peuvent être le signe d’une fausse couche, d’une grossesse môlaire ou extra-utérine.

La FAQ des règles enceinte

Comment savoir si on est enceinte même si on a ses règles ?

L’absence de règles est ce qui permet, le plus souvent, de déceler une grossesse. Dans le cas d’une femme ayant ses règles enceinte, d’autres signes peuvent la mettre sur la piste d’une grossesse : extrême fatigue, poitrine sensible, nausées, maux de tête et modification du goût et de l'odorat.

Est-il possible d'être enceinte alors qu'on a ses règles ?

À la question peut-on avoir ses règles et être enceinte, la réponse est « non ». Toutefois, de nombreuses circonstances peuvent amener les femmes à croire qu'elles ont leurs règles enceinte. Ces saignements peuvent être provoqués par différents facteurs, comme les règles anniversaires, un rapport sexuel ou une fausse couche.


Vous aimerez aussi :