Comment vivre avec une endométriose et une colostomie ?

Comment vivre avec une endométriose et une colostomie ?

Floriane Gissat
Temps de lecture : 4 minutes

L’endométriose, qu’est-ce que c’est ?

L’endométriose est une maladie gynécologique qui touche 1 femme sur 10. Cette maladie chronique est caractérisée par la présence d'un tissu semblable à de l'endomètre (muqueuse qui tapisse l’intérieur de l’utérus) en dehors de l’utérus, que ce soit sur les organes génitaux (utérus, trompes, ovaires), l’appareil digestif ou le système urinaire. L’endométriose est une maladie encore mal connue qui met en moyenne 7 ans pour être diagnostiquée. Dans certains cas, les femmes les plus gravement atteintes doivent subir des opérations lourdes, la pose d’une sonde urinaire et/ou d’une colostomie (anus artificiel). Cette maladie peut être extrêmement douloureuse et invalidante au quotidien, mais c’est aussi la première cause d’infertilité. L’endométriose a donc souvent des conséquences morales et physiques sur la vie des femmes qui doivent vivre avec cette maladie : incompréhension, manque de soutien, modifications de son corps, douleur lors des rapports, parfois même deuil d’une grossesse.

Pourquoi l’endométriose peut conduire à une colostomie ?

Il arrive souvent que l’endométriose soit diagnostiquée assez tard. De longues années durant lesquelles la maladie a le temps de se développer dans le corps, parfois même jusqu’aux intestins, sur le rectum et le colon. Les personnes peuvent alors ressentir des douleurs très violentes qui vont remonter jusque dans le bas du dos lors de la défécation, que ce soit en dehors ou pendant le cycle, ainsi que la présence de sang dans les selles. Dans ce cas, il est parfois difficile de calmer les douleurs avec un simple médicament. Les spécialistes peuvent donc décider d’intervenir chirurgicalement car la maladie influe gravement sur la vie des personnes menstruées. Le chirurgien met donc en place une colostomie pour permettre à la patiente de cicatriser en évitant d’éventuelles complications.

Mais qu'est-ce qu'une colostomie ?

La colostomie est un acte chirurgical qui consiste à relier le côlon à la peau pour permettre l’évacuation des selles via une poche de recueil externe. C'est donc la création d'un anus artificiel par abouchement chirurgical du gros intestin à la peau. La colostomie peut se garder pendant une période allant de 3 à 6 mois, dans certains cas très rares, certaines personnes menstruées se retrouvent avec une colostomie à vie.

Comment vivre avec une colostomie ?

Que ce soit pendant quelques mois ou à vie, il faut du temps aux personnes menstruées pour accepter cette colostomie qui est placée sur le ventre, notamment puisqu’un petit bout d’intestin est visible. Cela peut faire peur d’y toucher au début, et de faire ses soins soi-même, notamment lorsqu’il s’agit de changer sa poche. Mais pas de panique ! Il existe plusieurs solutions pour s’y faire et accepter son nouveau corps. Tout d’abord, les spécialistes sont là pour aider les femmes qui doivent passer par cette épreuve : ils prennent le temps de montrer les différents gestes qu’il faut faire au quotidien. Tout devient une question d’habitude puisqu’avec une colostomie, il est possible de reprendre une vie normale, de sortir, d’aller au restaurant, de travailler, d’avoir une vie de couple, … Pour continuer de se sentir “féminine“ et regagner en confiance, il existe aussi de la lingerie spécialisée pour la colostomie avec de la dentelle pour la cacher, mais certaines culottes pourront aussi faire l’affaire pour se sentir bien dans son corps !

Pour voir le témoignage de Raphaëlle, souffrant d’endométriose et vivant avec une colostomie, c’est par ici : 

Et pour en savoir plus, vous pouvez aller consulter :

  • Facebook:  https://www.facebook.com/Association-les-Artémiss-2186188385006257
  • Instagram: https://www.instagram.com/les_artemiss/ 
  • Site internet: https://lesartemiss.wixsite.com/les-artemiss/accueil 

 

Retour au Blog