6 tisanes aux plantes pour soulager les règles douloureuses

Les règles douloureuses peuvent très vite devenir compliquées à vivre au quotidien pour les femmes qui en souffrent. Les dysménorrhées touchent un grand nombre de personnes menstruées, et 10% d’entre elles auraient un flux très douloureux qui serait même invalidant au quotidien. Alors comment soulager ses menstruations avec des infusions de plantes ?

 

Phytothérapie : soulager les règles douloureuses avec des plantes

Parmi les méthodes naturelles pour soulager les règles douloureuses, on retrouve les infusions, les décoctions et les tisanes. Lavande, camomille, mélisse, focus sur ces végétaux et remèdes naturels qui peuvent vous aider à mieux vivre vos menstruations !

La consommation de plantes naturelles

Les plantes sont de très bonnes alternatives naturelles aux médicaments pour soulager les menstruations et les inconforts que l’on peut rencontrer tout au long du cycle. C’est ce qu’on appelle la phytothérapie : le recours au végétal pour soigner les maux du quotidien, et en l'occurrence les douleurs menstruelles. L'aromathérapie utilise également les mêmes matières premières, mais sous une autre forme, en huile essentielle.

Bien sûr, une tasse infusée ne suffira pas à faire disparaître des dysménorrhées handicapantes. D’ailleurs, gardez en tête qu’il n’est pas normal d’avoir mal pendant vos règles au point que cela perturbe vos activités quotidiennes. En cas de douleurs trop intenses, consultez un professionnel de santé il peut s'agir d’une pathologie comme l’endométriose ou plus simplement d’un dérèglement hormonal etc…

Si la consommation de recettes médicinales peut aider à apaiser les douleurs menstruelles, attention cependant à ne pas se prendre pour un apprenti chimiste : les végétaux, même si ce sont des remèdes naturels, présentent des contre-indications et une posologie à respecter. Rapprochez vous de votre médecin pour avoir un avis de professionnel. Vous pouvez vous fournir en grande surface, pharmacie, herboriste ou magasin bio. Le mieux est de se rendre chez un professionnel spécialiste des infusions qui saura mieux vous conseiller en fonction des douleurs que vous voulez réduire. Enfin, privilégiez toujours des ingrédients biologiques.

L'utilisation des plantes en tisane

Sauge, valériane, framboisier… Les feuilles sont notamment recommandées pour être utilisées en tisane. Beaucoup d’entre elles peuvent être infusées. Il convient d’abord de les nettoyer et de les faire sécher. L’infusion est un moyen simple de consommer le végétal en remèdes naturels !

Quelles sont les meilleures tisanes contre les règles douloureuses ?

Chacune a ses propres bienfaits : nous vous en présentons plusieurs aujourd’hui en fonction des douleurs que vous ressentez.

Les infusions à la camomille pour réduire les troubles digestifs

La camomille est la star des infusions : elle est très connue de par les multiples vertus qu’elle procure au corps.
Un des avantages de cette fleur est qu’elle contribue très largement à réduire les troubles digestifs. C’est notamment intéressant pendant la période menstruelle. En effet, beaucoup de personnes sont confrontées à des troubles digestifs les jours précédant leurs règles ou pendant le flux menstruel.
Outre les bénéfices digestifs que cette plante procure, elle est aussi préconisée pour les crampes, qu’elles soient d’origine digestive ou utérine.
Pour préparer votre infusion, vous pouvez mettre 3 grammes de camomille à infuser dans de l’eau bouillante pendant 20 minutes. Vous pouvez ajouter un peu de miel ou de sirop d’érable. Vous pouvez boire cette boisson jusqu’à 4 par jour.

La tisane aux feuilles de framboisier contre les crampes

La tisane aux feuilles de framboisier deviendra vite votre boisson indispensable pour lutter contre les crampes menstruelles et les maux de ventre. Elles sont bourrées de frangine et de flavonoïdes. Ces derniers sont reconnus pour avoir des propriétés antispasmodiques, c’est-à-dire que les contractions vont être réduites par la frangine qui stimule les muscles de l’utérus et lutte contre les contractions. Pour améliorer l’efficacité de ces tisanes, il est possible d’en boire les jours précédant l’arrivée des règles.

La tisane à l'alchémille pour les règles abondantes

L’alchémille est aussi appelée “herbe aux femmes” car cette plante possède de multiples vertus. Elle est notamment utile en cas de règles abondantes. Les principes actifs (lutéiniques) qu’elle contient sont similaires à la progestérone, l’hormone du cycle menstruel. Son utilisation permet donc de lutter contre les ménorragies (règles très abondantes) et régule le cycle menstruel.
Elle est idéale consommée en décoction ou à faire infuser pendant 15 minutes dans de l'eau chaude. Vous pouvez en boire deux tasses par jour.

Le fenouil en tisane pour son action anti-douleur

Le fenouil est très efficace pour combattre les règles douloureuses. Il contient de la fenchone, c'est grâce à cette substance que cette plante vivace est efficace contre les pertes sanguines inconfortables en réduisant les spasmes. Cependant, il n’est pas recommandé d’ingérer plus de 7 grammes de fruits séchés par jour. Inutile de continuer le traitement plus de deux semaines.

Une infusion à la mélisse pour réduire le stress

La mélisse est quant à elle, particulièrement efficace pour lutter contre l’état d’anxiété et de stress. Cette aromatique apaise les humeurs changeantes, l’irritabilité ou l’anxiété. Très utile quand on sait que beaucoup de personnes sont confrontées à ces symptômes à l’approche de leur flux menstruel. C’est une plante qui est utilisée depuis l’Antiquité. On la consomme deux à trois fois par jour, attention à ne pas dépasser une semaine de prise. Une bonne tasse de lavande infusée pendant les menstruations est aussi très efficace pour lutter contre les symptômes d’anxiété et de stress ! Elle est également antispasmodiques ce qui réduit les contractions utérines et les douleurs menstruelles.

L'achillée millefeuille pour soulager les douleurs utérines

Riche en flavonoïdes et l’azulène, l’achillée mille feuille est une plante aux propriétés antispasmodiques, anti-inflammatoires et relaxantes. En bloquant la production d’œstrogènes, l’achillée millefeuille soulage les douleurs menstruelles (celle de l’utérus) et les maux de ventre. Cette fleur peut aussi être utilisée en huile essentielle dans un bain par exemple.

Le thé est-il aussi recommandé contre les règles douloureuses ?

Le thé se différencie de la tisane par le fait qu’il contient de la théine. Mieux vaut donc limiter sa consommation le soir, car la théine à un effet excitant.
Vous pouvez en revanche en boire au cours de la journée, mais attention, le thé limite l'absorption de certains nutriments comme le fer, vital pour les personnes souffrant d’anémie par exemple.

Le thé au gingembre est par exemple très intéressant pendant le flux menstruel : le gingembre possède des propriétés anti-inflammatoires qui vont réduire les douleurs.
Certaines femmes souffrent de rétention d’eau pendant leurs cycles menstruels. Pour ces problématiques, le thé vert peut être un bon remède naturel.
De manière générale, les bienfaits du thé sur la période menstruelle dépendent de la variété choisie. Privilégiez quand même les tisanes plutôt que le thé.
Dès que possible, nous vous recommandons toujours de les choisir bio, quitte à mettre le prix : c’est mieux pour votre corps et pour la planète.

 

L’anémie liée aux règles est assez courante. Elle va provoquer des symptômes plus ou moins handicapants au quotidien. Si vous souffrez d’un flux menstruel trop abondant voire hémorragique, consultez votre médecin ! Cela peut cacher une pathologie sous-jacente.

Vous aimerez aussi :

 

Les informations issues des articles présents sur le site www-elia-lingerie.com sont des informations générales. Bien qu’elles aient été relues par des professionnels de santé, ces informations ne sont pas exemptes d’erreurs, ne constituent pas des conseils de santé ou des consultations et n’ont pas vocation à fournir un diagnostic ou proposer un traitement. Ces informations ne peuvent, en aucun cas, se substituer à un avis médical et ne peuvent pas remplacer une consultation auprès d’un professionnel de santé. Pour toute question, nous vous invitons à consulter votre médecin.