Remèdes de grand-mère et solutions naturelles pour règles très douloureuses

Les règles douloureuses peuvent être très handicapantes au quotidien pour un bon nombre de femmes, peu importe le flux. Parfois, on souhaite d’abord essayer des solutions naturelles avant d’envisager des traitements médicamenteux. Règles très douloureuses: comment les recettes de grand-mère peuvent aider ? Quel remède naturel adopter ? On vous donne quelques astuces efficaces dans cet article !
 

 

Règles très douloureuses : quelles sont les femmes concernées ?

Tout d’abord, il faut avoir en tête que des règles douloureuses et invalidantes ne sont pas normales. Il est courant de ressentir une gêne et des douleurs légères les jours précédents et pendant les menstruations mais cela ne doit pas être une torture. Les règles douloureuses sont appelées dysménorrhées. Les douleurs sont des symptômes dus à un excès d’hormones appelées prostaglandine. C’est cette hormone qui va déclencher les contractions utérines qui vont expulser la muqueuse pendant les règles. Les douleurs menstruelles sont fréquentes les premiers mois suivants l’arrivée des pertes sanguines, à l’adolescence. C’est ce qu’on appelle la dysménorrhée primaire.
Mais parfois, les causes peuvent être autres : endométriose, infection génitale chronique, troubles ovariens, troubles hormonaux, ou encore polypes de l’utérus… Dans ce cas, c’est de la dysménorrhée secondaire, qui apparaît à cause d’une maladie, à l’âge adulte.

Nos 7 remèdes de grand-mère contre les règles douloureuses

Puisque chaque femme peut être, au cours de sa vie, confrontée à des règles douloureuses, il est important de connaître ces astuces de grand-mère qui peuvent vous changer la vie ! Eh oui, des remèdes naturels existent contre les menstruations douloureuses !

Les tisanes aux plantes

Les tisanes en tant qu’alternative douce aux médicaments fonctionnent très bien pour réduire les douleurs liées au flux menstruel. Vous pouvez aussi consommer une cuillère à café dans une tasse d’eau chaude juste avant vos règles, pendant le SPM pour soulager l'inconfort. Parmi les tisanes et infusions de feuilles les plus efficaces et bien connues de nos grands-mères, on retrouve ces plantes aux différentes propriétés :

  • L’infusion à la sauge, qui est reconnue pour ses propriétés anti-inflammatoires et antispasmodiques. Elle permet de réduire les douleurs menstruelles mais aussi de réguler les cycles irréguliers.
  • L’infusion aux feuilles de framboisiers permet de soulager les crampes et spasmes que provoque la contraction de l’utérus durant les règles. Il est possible d’en consommer jusqu’à 3 tasses par jour avant et pendant les règles.
  • L’infusion à l'achillée millefeuille. Cette plante contient des composants antispasmodique, anti-inflammatoires et relaxants.

Choisissez vos infusions d’origine biologique : c’est le mieux pour votre santé, vous évitez les perturbateurs endocriniens qui peuvent provoquer des dérèglements hormonaux qui eux aussi, peuvent accentuer les douleurs ! Vous pouvez également les agrémenter de miel ou de gingembre pour une boisson réconfortante.

Les huiles essentielles

L'utilisation d’huiles essentielles s’appelle l’aromathérapie. Les huiles possèdent différentes vertus et propriétés. Vous pouvez les utiliser en massage (par exemple du bas du ventre) ou dans un bain chaud. On privilégiera les huiles essentielles :

  • D’estragon
  • De sauge sclarée
  • De basilic

La pratique d'un sport

Même si on pourrait être amené à penser le contraire, le sport a en réalité de nombreux bienfaits contre les douleurs de règles. En effet, le sport active la circulation sanguine ce qui permet de mieux oxygéner les muscles. De plus, la pratique sportive libère des endorphines, les fameux hormones à l’origine de la sensation de bien-être, qui vont soulager les douleurs.
Inutile de vous forcer à courir un marathon pendant votre période menstruelle : une séance de yoga ou pilates peut très largement suffire. Cela vous aidera à détendre vos muscles et d’accéder à la détente en vous concentrant sur votre respiration.

Une activité sexuelle régulière

De la même façon que la pratique d’un sport, contre les règles douloureuses, l’activité sexuelle, et notamment l’orgasme, est un remède naturel. En effet, cela soulage les crampes et même les migraines liées aux règles. Il n’y aucune contre-indication à avoir des rapports sexuels pendant ces règles, c’est tout à fait possible. Attention cependant car la présence de sang augmente le risque de MST et IST, donc pensez bien à vous protéger pendant vos pertes menstruelles !

La bouillotte ou le bain chaud

La chaleur atténue aussi les douleurs pelviennes. En effet, la chaleur va dilater les vaisseaux sanguins ce qui va augmenter l’apport en oxygène et détendre les muscles de l'utérus.
Vous pouvez opter pour cette astuce, grâce à un bain chaud aux huiles essentielles ou à des bouillottes, technique bien connue de nos aïeules. Les bouillottes naturelles sèches par exemple sont pratiques car vous avez juste à les faire réchauffer 2 minutes au micro-onde. Un massage léger sur le bas-ventre peut également aider en complément à soulager les contractions.

Une bonne nuit de sommeil

Pendant les menstruations, le sommeil est d’autant plus important pour le corps. En effet, il permet de combattre la fatigue qui peut aggraver les symptômes des règles. De même, un sommeil réparateur lutte contre les déséquilibres hormonaux qui peuvent eux aussi accentuer les douleurs.

Une alimentation saine et variée

Une façon naturelle de lutter contre les douleurs de règles est de surveiller son alimentation. En effet, il faut à tout prix éviter les aliments inflammatoires qui contiennent notamment du sucre raffiné, ou même la viande rouge, les aliments très transformés etc… Privilégiez plutôt une alimentation équilibrée, variée, riche en minéraux. En effet, certaines études montrent que les personnes ayant recours à une alimentation riche en minéraux auraient des douleurs menstruelles moindres. Vous pouvez aussi privilégier les aliments comme les fruits secs et éviter l’alcool, les sodas, les cafés etc… Et buvez aussi beaucoup d’eau !

Que faire si les solutions naturelles ne fonctionnent pas ?

Si malgré toutes ces astuces et remèdes, vos douleurs persistent, rapprochez vous de votre médecin, gynécologue ou sage-femme. Seul un professionnel de santé saura diagnostiquer l’origine de vos maux. Plusieurs causes peuvent en être à l’origine, parmi elles on pense à l’endométriose. Souvenez-vous qu’il n’est pas normal d’avoir mal pendant son cycle menstruel et que ça ne doit en aucun cas handicaper votre quotidien.

 

L’anémie liée aux règles est assez courante. Elle va provoquer des symptômes plus ou moins handicapants au quotidien. Si vous souffrez d’un flux menstruel trop abondant voire hémorragique, consultez votre médecin ! Cela peut cacher une pathologie sous-jacente.

Vous aimerez aussi :

 

Les informations issues des articles présents sur le site www-elia-lingerie.com sont des informations générales. Bien qu’elles aient été relues par des professionnels de santé, ces informations ne sont pas exemptes d’erreurs, ne constituent pas des conseils de santé ou des consultations et n’ont pas vocation à fournir un diagnostic ou proposer un traitement. Ces informations ne peuvent, en aucun cas, se substituer à un avis médical et ne peuvent pas remplacer une consultation auprès d’un professionnel de santé. Pour toute question, nous vous invitons à consulter votre médecin.