Existe-t-il un lien entre stress et règles ?

Existe-t-il un lien entre stress et règles ?

Stress et règles peuvent être liés et avoir une incidence l'un sur l'autre. En effet, les personnes très stressées peuvent avoir un cycle menstruel perturbé, ce qui est souvent la cause d'un retard de règles. A l'inverse, la période de SPM suivi par les règles peut provoquer un taux de stress élevé chez certaines femmes. 

Petit plus, la culotte menstruelle Elia est déjà la garantie de ne pas stresser d'être en précarité menstruelle pendant ses règles !

Quelles sont les causes de l'augmentation du stress pendant les règles ?

Chez les personnes menstruées, le stress impacte la production hormonale, le cycle menstruel et donc les règles. En effet, ce sont les hormones qui dirigent le bon fonctionnement du cycle. Si les taux d'hormones sont perturbés, c'est tout le cycle menstruel qui est déréglé. Cela peut être la cause de règles irrégulières plus fréquentes, ou au contraire plus rares. Si cela arrive de façon récurrente, nous vous conseillons de consulter un médecin.

Le stress, s'il impacte le cycle menstruel, peut aussi impacter la fertilité. En effet, dans un cycle irrégulier, la période d’ovulation et de fécondité sont difficiles à calculer. Le stress rendrait aussi l’ovulation plus rare et/ou de moins bonne qualité. Enfin, il pourrait arriver que de fortes périodes de stress provoquent des fausses couches ou des accouchements prématurés.

Le stress influencerait les douleurs menstruelles. Celles-ci seraient ainsi plus fortes en période de stress. Ainsi, 44% des personnes menstruées stressées auraient des douleurs menstruelles contre 20% chez les personnes menstruées peu ou pas stressées. Les femmes qui arrivent à gérer leur stress arriveraient à réduire leurs douleurs menstruelles. 

A l'inverse, la période prémenstruelle et la période de règles seraient particulièrement propices aux fluctuations hormonales, et tous les désagréments que cela induit. Ainsi, l’augmentation du stress est l’un des symptômes du fameux syndrome prémenstruel, mais cela peut aller beaucoup plus loin et conduire à une dépression chez certaines personnes. 

Quelles solutions pour réduire le stress à l’approche des règles ?

  • Comme nous l’avons vu, stress et règles ont un lien avec les hormones. La première solution pour réduire le stress en période prémenstruelle ou en période menstruelle est donc d'apaiser les hormones. Bien qu’il n’existe pas encore de solution miracle, les contraceptions hormonales comme la pilule aident généralement à soulever les symptômes du SPM.  En effet les contraceptions hormonales bloquent la fluctuation d’hormones, ce qui permet de réguler les symptômes.
  • Néanmoins, des solutions plus naturelles et très simples consistent à connaître les déclencheurs qui créent votre stress, pour permettre de les éviter et/ou de les réguler.
  • La pratique d’une activité physique est aussi un excellent moyen de réduire le stress ainsi que les douleurs menstruelles.
  • Respecter ses besoins en termes de sommeil, ainsi qu’avoir des phases de coucher et de réveil à des heures environ régulières permet aussi de réduire le stress.
  • Mais vous pouvez aussi vous tourner vers de la médecine douce en pratiquant du yoga, de la méditation, de la sophrologie, de l’hypnothérapie, ou en prenant de l’homéopathie. 

Dans tous les cas, si vous souffrez de phases de stress régulières à l’approche de vos règles ou durant celles-ci, nous vous conseillons de consulter un médecin.


Hinterlassen Sie einen Kommentar

Bitte beachten Sie, dass Kommentare vor der Veröffentlichung zugelassen werden müssen

Diese Website ist durch reCAPTCHA geschützt und es gelten die allgemeinen Geschäftsbedingungen und Datenschutzbestimmungen von Google.