La vestibulodynie : qu'est-ce que c'est ?

La vestibulodynie : qu'est-ce que c'est ?

Léna
Temps de lecture : 3 minutes

Qu’est ce que la vestibulodynie ?

La vestibulodynie se caractérise par une hypersensibilité à l’entrée du vagin, causant des douleurs à l’entrée du vagin, la plupart du temps lors de contact, mais aussi dans certains cas de manière spontanée et constante. Elle se caractérise plus précisément par des douleurs lors de rapports sexuels au moment de la pénétration, par des difficultés à mettre des tampons, par des douleurs même en s’asseyant ou en pratiquant des disciplines comme le vélo. Le vestibule étant une zone très innervée. Des études estiment que 7% des femmes souffrent de vestibulodynie. 

Quelles sont les douleurs de la vestibulodynie ?

Ces douleurs peuvent être ressenties comme :

  • Une brûlure

  • Un échauffement

  • Une irritation

  • Une douleur fulgurante dans toute la région vulvaire

  • Une sensation de coupure

  • La sensation de perdre sa virginité à chaque rapport sexuel

Il est important de différencier la vestibulodynie du vaginisme. En effet, le vaginisme est une contraction musculaire involontaire non-douloureuse du vagin, alors que la vestibulodynie est une contraction musculaire involontaire mais douloureuse. 

Comme pour l’endométriose, le délai de diagnostic d’une vestibulodynie est long : entre 5 à 7 ans du début des premiers symptômes au diagnostic final. C’est une pathologie qui est difficile à diagnostiquer : en effet, il n’y a pas de lésion visible permettant de détecter la maladie. La seule manière de diagnostiquer une vestibulodynie est de procéder à un test, réalisé par un professionnel, qui consiste à provoquer la douleur avec un coton-tige pour déterminer les zones sensibles.

Quelles sont les causes de la vestibulodynie ?

Les causes à l’origine de la vestibulodynie sont multiples et divisent encore les médecins. Parmi elles, on retrouverait notamment : les infections (notamment les mycoses à répétition), la ménopause, certains traitements locaux, la pilule contraceptive, ou encore le stress.

Quels sont les traitements pour guérir la vestibulodynie ?

Il existe des traitements permettant de soigner ou de réduire l’apparition des douleurs liés à la vestibulodynie, comme : 

  • Les massages et relaxations périnéales 

  • La kinésithérapie vaginale pour apprendre à relâcher les muscles de cette zone qui sont tendus

  • Les traitements topiques (crème désensibilisante)

  • Et dans certains cas, une prise en charge psychologique

En dernier recours, une opération chirurgicale peut avoir lieu. Cette opération (appelée vestibulectomie) consiste à enlever la partie du vestibule qui est douloureuse. Mais son succès n’est pas garanti à 100% et le rétablissement suite à cette opération est long. 

À lire aussi : Comment est mon vaginisme ? & Comment j'ai guéri du vaginisme ?

Sources :

https://www.centre-gynecologique-lavancee.fr/fr/douleurs-pelvienne-perineale/dyspareunie

https://camille-tallet-sage-femme.fr/content/définition-et-description

Retour au Blog