Quand et comment faire un test de grossesse ?

Quand et comment faire un test de grossesse ?

Vos règles sont en retard de quelques jours ? Vous êtes en projet bébé et vous vous demandez quand est-ce qu’il faut faire un test de grossesse ? Le test de grossesse est un moyen efficace et fiable pour savoir si vous êtes enceinte… Encore faut-il savoir comment et quand faire votre test de grossesse. On vous explique !

Comment fonctionne un test de grossesse ?

Dans le processus de fécondation, une fois que l’ovule est fécondé, il s’implante dans la paroi de l’utérus. C’est à ce moment-là que la fameuse hormone de grossesse bêta-hCG va être produite. Le test est le meilleur moyen de déterminer une grossesse.

Test urinaire et test sanguin

Il existe en fait deux types de tests de grossesse : le test urinaire que l’on peut acheter directement en pharmacie et réaliser chez soi, et le prise de sang de grossesse qui est à réaliser dans un laboratoire d’analyse sanguine. Celle-ci peut être réalisé sans ordonnance et il coûte 20€ si aucune prescription n’est donnée.

Le test le plus simple et rapide à réaliser est le test par urine. Ces produits sont vendus sous la forme d’un bâtonnet en plastique avec un embout. C’est cet embout qu’il faut positionner en dessous de votre filet d’urine, ce qui permettra de récolter l’hormone de grossesse bêta-HCG contenu dans les urines, si vous êtes bien enceinte.

Pour être sûr de bien utiliser le test, référez vous à la notice d’utilisation du test ou demandez conseil en retour à votre médecin/pharmacien.

Focus sur l’hormone béta-hCG

L’hormone béta-hCG (human chorionic gonadotrophine) est celle liée à grossesse. Elle est sécrétée par l’embryon puis par le placenta au fur et à mesure que la grossesse avance. La sécrétion commence lors de la nidation de l'œuf dans la muqueuse utérine. Il est sécrété uniquement lors d’une grossesse, aux alentours du 9e ou 10e jour de grossesse.

Quelle est son utilité ? Sa fonction est de maintenir le corps jaune, c’est-à-dire la glande endocrine qui se situe à l’intérieur de l’ovaire et qui sécréte les hormones progestérone et œstrogène pendant le premier trimestre de grossesse.

Il est possible de la détecter pendant toute la grossesse, mais à des niveaux qui varient beaucoup. Par exemple, lors des huit premières semaines de grossesse, il va doubler toutes les 48 heures. Il va ensuite atteindre un pic entre la 7e et la 12e semaine de grossesse. Puis, vers le 4e mois de grossesse, le taux va baisser jusqu’à la fin de la grossesse, pour disparaître totalement après l’accouchement.

À noter que dans certains cas très rares, la béta-hCG peut être sécrétée chez certaines personnes hommes ou femmes lorsqu’ils sont atteints de pathologies comme des tumeurs de l’ovaire ou des testicules. Dans ce genre de cas très rare, un test de grossesse peut s’avérer positif chez un homme.

Quand faut-il faire un test de grossesse ?

Le moment choisi pour réaliser son test de grossesse est très important. En effet, si vous le réalisez trop tôt, les produits peuvent afficher un résultat négatif alors qu’une grossesse est en train de se développer.

Il faut prendre en compte que comme l’hormone hCG est sécrétée aux alentours du 9e jour suivant la fécondation, et ce à un taux faible.

On vous conseille de réaliser un test de grossesse d'urine à la date présumée des règles ou quelques jours après la date présumée de vos règles, c’est-à-dire d’atteindre un peu quelques jours de retard pour éviter d’avoir un faux-négatif.

Pour les femmes qui n’ont pas de cycles réguliers, attendez 3 semaines après le rapport sexuel à risque pour faire votre test de grossesse.

Qu’en est-il de la fiabilité des tests de grossesse ?

La fiabilité des tests de grossesse dépend de plusieurs facteurs. Il faut noter que 10 à 20% des femmes qui ont des cycles irréguliers ne pourront pas détecter leur grossesse si elles réalisent le test le premier jour de retard de règles.

Différence dans les seuils de sensibilité

Il existe différents types de tests de grossesse, certains sont des tests précoces, qui permettent d’être utilisés avant la date présumée des règles. Mais il est important de garder en tête que si votre test est réalisé trop tôt, les chances qu’il ne soit pas fiable et les risques de faux négatifs sont plus élevés.

Les tests de grossesse ont des sensibilités différentes. Les plus fiables sont ceux ayant un seuil de sensibilité de 40 à 50 UI d’hormones par litre. Les tests les plus précoces, qui permettent de détecter une grossesse 3 jours avant la date présumée des règles, détectent à un seuil de 25 UI.

Risque de “Faux positif”

Le risque de faux positif est minime. En effet, si votre test affiche que vous êtes enceinte, il est quasiment impossible que vous ne le soyez en vérité pas. Cependant, dans certains cas très rares avec certaines pathologies comme des kystes aux ovaires, une fausse-couche, un IVG, une grossesse extra-utérine ou encore la prise de médicaments contenant l’hormone hCG, il est alors possible d’afficher un faux positif.

Si votre test est positif, cela veut dire que vous êtes enceinte. Pour confirmer ces résultats, rendez-vous chez un professionnel de santé (gynécologue) pour vous faire prescrire une analyse sanguine et ainsi confirmer la grossesse. En effet, les tests de grossesse sanguins sont fiables à 100% et permettent en plus de dater (de manière approximative) le début de la grossesse grâce à une mesure précise du taux d’hormone. Le réponse est connue en 24h.

Risque de “Faux négatif”

À l’inverse, les risques de faux négatif sont plus élevés. Même si aujourd’hui, les test de grossesse affiche des pourcentages de fiabilité à plus de 99%, il existe toujours une part d’incertitude. C’est notamment le cas si vous réalisez le test trop tôt et donc que l’hormone hCG n’est pas suffisamment présente pour être détectée par un test.

Si votre test est négatif mais que vous pensez quand même être enceinte, vous pouvez refaire un test tous les 5 jours. On vous recommande aussi de consulter un médecin si vos doutes persistent malgré le retour du test ou si vous avez des questions.

Où se procurer un test de grossesse urinaire ?

Les tests de grossesse urinaire sont vendus en pharmacie, aux alentours de 5 euros, selon les marques. Vous pouvez aussi acheter certains tests en grande surface. L’avantage en pharmacie est que vous bénéficiez des conseils de votre pharmacien. Plusieurs marques existent : Exacto, Clearblue, Suretest, Arrow, Predictor, ou encore les marques distributeurs.

Comment utiliser un test de grossesse urinaire ?

Pour que votre test soit le plus fiable possible, il faut suivre quelques recommandations.

Privilégier un test le matin

Un test de grossesse doit être utilisé le matin, lors de la première urine. C’est cette urine qui contient la plus haute concentration d’hormone HCG. Pour un résultat optimal, faites un test quand vous vous levez et que vous vous rendez aux toilettes.

Suivez les recommandations du fabricant

Avant d’utiliser un test de grossesse, prenez bien le temps de lire la notice de ce dernier pour connaître les recommandations d’usage et autres informations utiles. Même si les tests de grossesse urinaires ont presque tous les mêmes modes d’utilisation, en fonction des fabricants il peut y avoir quelques divergences. Notamment concernant le temps nécessaire pour interpréter les résultats. La plupart des tests donnent des conclusions en 2 minutes, mais vérifiez les recommandations.

Selon les fabricants, le résultat peut apparaître sous la forme de ligne de couleurs, ou sous la forme d’un +, qui signifie que vous êtes enceinte. Certains affichent aussi de manière numérique si vous êtes enceinte ou non. Référez vous à la notice fabricant pour savoir comment fonctionne le vôtre.

 

La FAQ du test de grossesse

Combien de fois peut-on utiliser un test de grossesse ?

Un test de grossesse est à usage unique, vous ne pouvez l’utiliser qu’une seule fois.

Combien coûte un test de grossesse urinaire en grande surface ?

Les prix des tests de grossesse varient en fonction des fabricants. On en trouve allant d’un peu moins de 2euros, à 16 euros pour les tests digitaux. Le prix moyen est de 6 euros.

Est-ce que les tests sont remboursés par la Sécurité Sociale ou la mutuelle ?

Les tests de grossesse par les urines ne sont pas remboursés par la Sécurité Sociale ou mutuelle. En revanche, les centres de planning familial en distribuent gratuitement aux mineures et aux femmes sans mutuelle. Les tests de grossesse sanguins avec ordonnance sont remboursés intégralement par la Sécurité Sociale.

 

Plus d'articles

Retour au blog

Nos meilleures ventes

1 de 8

Les informations issues des articles présents sur le site www-elia-lingerie.com sont des informations générales. Bien qu’elles aient été relues par des professionnels de santé, ces informations ne sont pas exemptes d’erreurs, ne constituent pas des conseils de santé ou des consultations et n’ont pas vocation à fournir un diagnostic ou proposer un traitement. Ces informations ne peuvent, en aucun cas, se substituer à un avis médical et ne peuvent pas remplacer une consultation auprès d’un professionnel de santé. Pour toute question, nous vous invitons à consulter votre médecin.