Quand consulter une sage-femme ? Quand aller chez le gynécologue ?

Quand consulter une sage-femme ? Quand aller chez le gynécologue ?

Une récente étude réalisée par Qare et Ifop dévoile que “60% des femmes ont déjà renoncé à des soins gynécologiques”, “1 sur 3 n’a pas été voir de gynécologue depuis 2 ans” et que “31% des 18-25 ans déclarent ne jamais avoir été chez un gynécologue”.

Quand aller chez le gynécologue ? Quand consulter un gynécologue ?

Selon les chiffres de l’étude, de nombreuses femmes ne se rendent pas chez le gynécologue assez souvent. Les raisons principales étant les délais de prise de rendez-vous beaucoup trop longs, la distance trop importante pour se rendre chez un praticien dans certains endroits. Un frein à la consultation qui peut etre la peur du jugement et la la pudeur...

Il n’existe pas d’âge précis pour aller consulter une première fois un gynécologue. Certaines personnes prennent rendez-vous pour la première fois chez le gynécologue dès leurs premières règles. D’autres lors de leurs premiers rapports sexuels. Les principaux motifs de consultation sont lorsque les femmes souhaitent prendre ou avoir des renseignements sur  la contraception. 

Dans tous les cas il est nécessaire de consulter un gynécologue en cas de douleurs lors de rapports sexuels, des douleurs intimes externes, en cas d’écoulements ou saignements vaginaux inexpliqués, de règles douloureuses ou trop abondantes.

Quelle est la différence entre une gynécologie et une sage-femme ? Qui consulter ? 

Les sages-femmes ont un rôle essentiel dans la vie intime des femmes. Au même titre que les gynécologues, elles peuvent assurer des consultations gynécologiques et de suivis.

Il est tout à fait possible de consulter une sage-femme, que vous soyez enceinte ou non, de la puberté à la ménopause, à n’importe quel âge. Elles peuvent  prescrire et poser une contraception comme un stérilet, et vous conseillez. Dans le cas où vous souhaitez procéder à une contraception définitive comme la  stérilisation, elles assurent le premier rendez-vous de renseignement.

Elles sont aussi en mesure d’assurer le dépistage et d’administrer le vaccin contre le cancer du col de l’utérus. Les sages-femmes réalisent le dépistage du cancer du sein. 

Elles jouent aussi un rôle dans la prévention des MST et des IST.

Les fonctions des sages-femmes sont larges. En effet, les sages-femmes peuvent réaliser des interruptions volontaires de grossesses médicamenteuses. Certaines sages femmes réalisent des échographies pelviennes et intra-utérines.

Vous pouvez donc totalement être suivie par une sage-femme si vous êtes en bonne santé ! Les délais d’attente pour avoir un rendez-vous sont peut-être moins longs !

Les sages-femmes jouent un rôle essentiel dans le suivi gynécologique des femmes, l’accompagnement dans la grossesse, dans les premières semaines de bébé et dans toutes les étapes de leur vie. 

La différence entre gynécologue et sage-femme se trouve déjà dans le niveau d’études. Pour exercer la fonction de gynécologue, il faut environ 10 ans d’études au total. Les études de sage-femme sont plus courtes, puisqu’elles durent 5 ans. 

Les gynécologues vont pouvoir suivre les femmes qui présentent des pathologies ou des grossesses compliquées, qui présentent un risque etc. Si une pathologie est détectée, il est recommandé, et même nécessaire de se tourner vers un gynécologue. 

Le gynécologue assiste aussi dans l’aide à la procréation. 

Si vous avez vos règles pendant une consultation, pas de panique, votre professionnel de la santé pourra toujours vous ausculter si nécessaire. N'hésitez pas à porter une culotte menstruelle en coton bio Elia pour vous changer rapidement et être en total confort !


Lasa un comentariu

Vă rugăm să rețineți că comentariile trebuie aprobate înainte de a fi postate

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.