Nausées pendant et avant les règles : un symptôme prémenstruel

Beaucoup de femmes connaissent des inconforts et troubles liés à leurs règles. Certaines ont pendant leurs menstruations des nausées et des vomissements avant et pendant les règles. Mais pourquoi ?

 

Nausées et règles sont-elles liées ?

L’arrivée des menstruations est évocatrice de différents symptômes comme le mal de ventre pendant les règles. En quoi les nausées sont un symptôme des règles ?

Les médecins n’expliquent pas vraiment pourquoi ni comment le flux menstruel et l’état nauséeux sont liés mais il est probable que les changements hormonaux importants qui se produisent dans notre corps engendre, en plus du syndrome prémenstruel, des envies de vomissements.

Pourquoi les règles provoquent-elles des nausées et vomissements ?

Les menstruations peuvent provoquer des nausées et vomissements. Les changements hormonaux avec la chute de la progestérone et des œstrogènes peuvent provoquer des troubles digestifs. La principale cause est la douleur. En effet, sous l’effet des contractions rapprochées de l’utérus, l’apport en oxygène dans les muscles est moins important ce qui entraîne une crispation de la zone et des douleurs présentes dans le bas du ventre, le dos et les cuisses.
Certaines femmes peuvent aussi avoir des nausées et troubles digestifs pendant l’ovulation.

Un excès de prostaglandine

La sécrétion importante de prostaglandine encourage et favorise les contractions de l’utérus qui vont être nécessaires à l’expulsion de l’endomètre non fécondé pendant le cycle menstruel. Si le corps en fabrique en grande quantité, les contractions de l’utérus seront plus grandes et fréquentes et provoquent des douleurs qui sont responsables de mal-être, douleurs et malaises pendant les règles !
Par ailleurs, les prostaglandines ne sont pas forcément présentes dans l’utérus et vont parfois se retrouver dans les voies digestives avec pour conséquence, les problèmes de transit, de diarrhées et de nausées.

Une forte douleur liée aux règles

Différentes causes peuvent provoquer des douleurs pendant les périodes menstruelles et peuvent donner des nausées avant et pendant les menstruations :
Les migraines cataméniales sont des maux de tête qui apparaissent avant les menstruations et qui durent jusqu’au 2eme ou 3eme jour des règles. Elles peuvent provoquer des vertiges, un état nauséeux et des vomissements.
Les douleurs et maux de ventre accentuées par la pose d’un DIU en cuivre. En effet, le stérilet en cuivre favorise les flux douloureux et abondants
L'endométriose peut donner des règles douloureuses jusqu’à provoquer des vomissements.

Est-il normal d'avoir des nausées avant les règles ?

Quand l’envie de vomir apparaît le matin et/ou le soir et qu’elle se déclenche quelques jours avant les menstruations, elle fait sûrement partie du SPM. Après l’ovulation, les hormones sexuelles comme le taux d’oestrogènes, chutent dans le sang et des symptômes comme le ventre ballonné, les douleurs dans le ventre, les seins douloureux et les nausées apparaissent. Elles disparaîtront quelques jours après la survenue des pertes sanguines.
Dans le cas où les nausées apparaissent le matin, avant l’arrivée des saignements menstruels, il est possible que vous soyez enceinte. En effet, les vomissements sont le signe d’un début de grossesse. Dans ce cas là, n’hésitez pas à faire un test de grossesse si vous n’avez pas vos menstruations quelques jours après la date potentielle de votre fin de cycle (aménorrhée).
Certaines maladies comme l’endométriose ou maladies des ovaires peuvent aussi provoquer des nausées et troubles digestifs. Même chose pour la ménopause.

Attention au risque de grossesse

Comme nous l’avons vu juste avant, un état nauséeux peut être un des symptômes d’une grossesse ! Voici quelques autres symptômes qui se rapprochent du SPM qui pourraient vous alerter:

  • La constipation, des ballonnements et des flatulences,
  • Des migraines et douleurs dans le dos,
  • Des sautes d’humeur,
  • Des crampes dans le bas du ventre et dans les jambes,
  • Des nausées et vomissements,
  • Une fatigue importante.

Une absence de règles ou une aménorrhée est aussi un des signes majeurs de grossesse chez les femmes et doit vous alerter ! En cas de doute, consultez votre médecin et faites un test de grossesse.

Comment réduire les nausées pendant et avant les règles ?

Il existe plusieurs méthodes pour se prémunir de cet inconfort à l’approche des menstruations. Découvrons-les ensemble !

Une alimentation saine et une bonne hydratation

Globalement, il faut s’alimenter avec des aliments que vous tolérez pendant cette période menstruelle ! Voici quelques conseils d’alimentation à suivre pour réduire les états nauséeux :

  • Ne vous levez pas trop vite à jeun : grignoter au réveil au saut du lit un petit encas avant d’en sortir lentement
  • Évitez les aliments trop riches, trop gras ou les plats en sauce: préférez des aliments simples, comme les pâtes, le riz, la pomme de terre, des fruits à coque ou des protéines saines
  • Ne manger pas d'aliments au goût ou à l’odeur trop prononcés (épices, ail…) et aérez lorsque vous cuisinez pour que les odeurs de cuisine ne soient pas trop incommodantes
  • Buvez régulièrement ! Les infusions de gingembre sont également connus pour soulager l’estomac

En bonus : l'huile essentielle de menthe poivrée

L’huile essentielle de menthe poivrée est également connue dans son rôle pour apaiser les nausées, le mal des transports et les vomissements pendant les règles de manière générale. Vous pouvez la consommer par voie orale sur un petit morceau de sucre : rapprochez vous de votre pharmacien pour la posologie adaptée à votre situation.

La prise de médicaments

Lorsque les nausées débouchent systématiquement sur des vomissements et ne s’arrêtent pas lorsque l’estomac est vide, il est possible de vous faire prescrire des médicaments antiémétiques. Certains médicaments à base de métopimazine sont vendus sans ordonnance en pharmacie, pour les traitements de courte durée, mais lorsque les symptômes persistent en dehors des règles, il est important d’obtenir un avis médical, surtout si les symptômes s’accompagnent de fièvre. Un traitement adapté, sous l’avis de votre médecin ou gynécologue pourra vous aider à aller mieux.

Se reposer et limiter le stress

De manière générale, ménagez-vous et évitez de trop secouer votre estomac pendant vos menstruations ! Le stress est responsable d’une augmentation des acides gastriques présents dans l’estomac et qui peuvent causer ulcères, nausées, envie de vomir, ballonnements… Une forte anxiété, symptôme courant du syndrome prémenstruel, peut également déboucher sur un état nauséeux. Évitez donc les situations stressantes dès que possible pour ne pas renforcer cet état. Privilégiez les activités méditatives, comme la relaxation et veillez à respecter votre quota de sommeil.

 

La FAQ des nausées durant les règles

Pourquoi a-t-on la nausée pendant les règles ?

La nausée est un symptôme fréquent du syndrôme prémenstruel et peut même perdurer pendant les règles. Les contractions utérines et les variations hormonales ont raison de l’équilibre naturel de votre estomac qui peut alors vous jouer des tours. Ce sont donc les causes principales dans le cas des nausées.

Comment faire passer la nausée pendant les règles ?

Plusieurs méthodes existent pour soulager ces crampes et nausées comme adopter une alimentation saine, qui ne vous écœure pas, prendre des médicaments antiémétiques pour les cas les plus persistants. De manière générale, reposez-vous, évitez le stress et les situations qui peuvent vous rendre anxieuse. Prenez soin de votre santé ! Si les nausées sont trop handicapantes au quotidien, consultez votre médecin qui vous aidera à trouver les causes potentielles de ce trouble !

 

Vous aimerez aussi :