Comment ont évolué les protections hygiéniques au cours de l'histoire ?

Autrefois, la question de la protection des femmes pendant les règles n’était absolument pas abordée. C’était même un sujet tabou dont il ne fallait pas parler.

Sommaire

  • Les protections hygiéniques et menstruations pendant l'Antiquité
  • Les règles au Moyen-Âge
  • La révolution industrielle
  • De quand date le début des protections jetables ?


Les protections hygiéniques et menstruations pendant l'Antiquité

C’est en 1550 avant Jésus Christ que vont être confectionnées les premières protections périodiques. Pendant l'Antiquité, les techniques utilisées sont différentes en fonction des pays : pour les Égyptiennes, elles vont fabriquer les premiers tampons, avec du papyrus ramolli. En Grèce Antique, pendant leurs règles, les femmes se protégeaient un peu comme elles le pouvaient : avec des bouts de tissus ou des petits bâtonnets enroulés de lin.

Les règles au Moyen-Âge

Mais avec la religion, au Moyen-Âge, il est devenu inconcevable que les femmes puissent introduire quoi que ce soit dans leur vagin pour se protéger pendant leur règles. Elles avaient donc des jupons de règles pour essuyer le sang qui s’écoulait le long des cuisses. Dans les familles les plus aisées, les femmes avaient des chiffons pour leur règles, appelés chauffoirs maintenus grâce à des ceintures de tissus… La majorité de leur protection étaient “faites maison”. Tout cela était très peu pratique. 

Certains historiens pensent même qu’à cette époque les personnes menstruées étaient contraintes de s’isoler pendant leur règles, ce qui est appelé le rite de réclusion menstruelle. Beaucoup de femmes pratiquaient un peu de façon contrainte d’ailleurs, le flux instinctif libre.

À cette période, les connaissances du cycle menstruel sont également très moindres (l’ovulation n’a été découverte qu’au 19ème siècle). Qui dit méconnaissance, dit peur et méfiance : à l’époque du Moyen-Âge et de toutes les croyances dans les sorcières etc., les règles pouvaient être vus comme maléfique, en particulier pour les femmes qui avaient des règles abondantes ou des maladies gynécologiques (comme l’endométriose) et donc étaient mise à l’écart. D’autres pensaient que les règles étaient en revanche un signe de fertilité. 

La révolution industrielle

C’est à la fin du 19ème siècle que sont apparus les premières ceintures sanitaires pour retenir des bandes de tissus. Ce sont notamment les travaux de Louis Pasteur avec la théorie des germes, qui a contribué à montrer l’importance de l’hygiène intime. Pendant la révolution industrielle, la machine à filer le coton permet de rendre le tissu beaucoup plus accessible pour tout le monde. Les ceintures sanitaires étaient des méthodes d'absorption beaucoup plus absorbante et confortable pour les femmes. Avec cette invention, les serviettes sont donc lavables et réutilisables.

De quand date le début des protections jetables ?

C’est pendant la première guerre mondiale que des infirmières vont expérimenter l’idée de la ouate enroulées dans des compresses de gaze. En effet, elles se rendent compte que ce qui sert à soigner les blessures des soldats et notamment ce qui absorbe leur sang, serait aussi très utile pour absorber le sang menstruel. 

Ce seront les débuts des serviettes jetables. 

C’est l’entreprise Kimberly Clark qui va mettre au point la première serviette hygiénique jetable en coton. Elles étaient tenues par des ceintures à la taille.

Dans les années 1930, le médecin Carl Cleveland Haas va mettre au point les premiers tampons hygiéniques jetables qui seront commercialisés sous la marque Tampax. Au début de cette invention, certains mythes persistaient, beaucoup étaient persuadés qu’en utilisant des tampons, les femmes allaient perdre leur virginité, il était donc encore plutôt mal vu socialement que des femmes introduisent quelque chose dans leur vagin. 

C’est après la seconde guerre mondiale que le tampon va réellement être démocratisé. À partir des années 1960, les femmes peuvent acheter sans soucis leurs protections hygiéniques jetables, qui par ailleurs deviennent de plus en plus pratiques. C’est une vraie révolution. Mais, c’est dans les années 1979, que surviennent les premiers drames dus au syndrome du choc toxique et l’utilisation de tampon. Ce qui ne va pas empêcher la progression de cette protection hygiénique, mais plutôt renforcer les contrôles. 

Même si la parole semble peu à peu se libérer aux sujets des règles avec l’arrivée des protections hygiéniques jetables, les marques ont continué à faire régner le tabou autour des règles pendant longtemps : en effet, dans les publicités, le sang était remplacé par un liquide bleu. 

Depuis plusieurs années déjà, on assiste à une vraie prise de conscience de la toxicité et dangerosité de certains produits chimiques utilisés dans les protections hygiéniques jetables. C’est notamment en 2018, que l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail a publié un rapport présentant les substances chimiques retrouvées dans la plupart des serviettes et tampons hygiéniques jetables conventionnels. Ces substances, même à faible doses, sont d’importants perturbateurs endocriniens et ont des effets cancérigènes. Résultat, plusieurs alternatives se sont démocratisées : la cup, les serviettes lavables et les culottes menstruelles. La composition de ces dernières est beaucoup plus saine.

Depuis le début des années 2000, les méthodes lavables et réutilisables des protections hygiéniques réapparaissent et de plus en plus de femmes les adoptent ! Cup, serviettes réutilisables, culottes menstruelles…. Les avantages de ce type de protections sont nombreux : choisi bio et Oeko-Tex (pour les serviettes et culottes) elles sont respectueuses de notre santé, de l’environnement, et super confortables ! En plus, selon votre flux, vous pouvez la garder jusqu’à 12h ! 12h de confort et de tranquillité, sans risques de fuites ni de mauvaises odeurs !

En effet, nos culottes Elia sont certifiés Oeko-Tex, bio, et Origine France Garantie, pour vous garantir le meilleur pour votre santé. 

Vous pouvez découvrir tous nos modèles de culottes menstruelles !

 


Vous aimerez aussi :