Coupe menstruelle : tout savoir pour bien l'utiliser !

La coupe menstruelle est une alternative aux tampons, plus écologiques, économiques et plus saines. Quels avantages présente-t-elle ? Quels inconvénients ? Comment l’utiliser ? On vous donne quelques conseils et guide d’utilisation dans cet article.

Qu'est-ce qu'une coupe menstruelle ?

La coupe menstruelle a à l’origine été créée dans les années 30 aux USA. Mais, sa démocratisation est très récente et fait suite à une prise de conscience écologique, et aux scandales autour de la composition des protections jetables.

La coupe menstruelle est, comme son nom l’indique, une coupe de la taille de 4 à 6 cm de longueur, et d’environ 2 à 5 cm de diamètre sur le haut. Bien entendu, il existe différentes tailles permettant de s’adapter à la très grande diversité de femmes et de leurs flux.
La coupe menstruelle est en silicone de qualité. La différence avec les autres protections hygiéniques classiques comme les tampons ou serviettes, est que la cup va retenir le sang à l’intérieur du vagin, plutôt que de l'absorber comme le fait le tampon.

Elle est utilisable par toutes les femmes, peu importe leur âge. Il suffit juste d’être assez à l'aise avec son corps pour pouvoir l’utiliser, la mettre et la retirer.

Quels sont les avantages d'une coupe menstruelle ?

Si la coupe menstruelle est plébiscitée par de nombreuses femmes aujourd'hui, c’est bien parce qu’elle présente des avantages.

Une protection économique et écologique

L’une des principales raisons qui poussent les femmes à se tourner vers cette solution est que ce type de produit est écologique, vous ne produisez pas de déchets, et économique (elle est utilisable environ pendant 1 an selon les fabricants), et son prix est aux alentours de 10 à 30 euros. Plusieurs marques en proposent comme Meluna, Claricup, Luneale…

Une absorption jusqu'à trois fois plus de sang

Un autre avantage est que cette dernière peut recueillir beaucoup plus de sang que les tampons : jusqu’à 3 fois plus. Sa matière en silicone lui procure une protection longue, hypoallergénique pour limiter le risque d’allergies, de sécheresse vaginale ou de mycoses. Comme pour le tampon, elle est très discrète, invisible sous vos vêtements ou si vous pratiquez du sport comme la natation, ou dans le bain.

De plus, la cup est disponible en plusieurs tailles en fonction de l’âge, taille ou du nombre d’enfants, choisir la bonne taille est indispensable pour bénéficier d'une bonne protection et éviter un quelconque risque de fuite ! Disponible en plusieurs tailles, la coupe menstruelle s’adapte à toutes.

Comment choisir sa cup menstruelle ?

Pour bien choisir sa coupe menstruelle, il faut déjà prendre en compte plusieurs informations :

  • Si vous avez accouché ou non : en effet, l’accouchement modifie le corps de la femme et la tonicité du périnée. Si vous venez d’accoucher, les solutions externes sont recommandées pour permettre au corps de cicatriser en toute sécurité.
  • L’abondance du flux : plutôt léger, normal ou abondant

Plusieurs paramètres peuvent indiquer si la taille est la bonne :

  • les fuites : une cup à la bonne taille ne provoque pas de fuites, si c’est le cas, c’est qu’elle est trop grande et donc mal déployée dans votre vagin ou alors qu’elle est mal positionnée
  • l’inconfort : si vous ressentez une gêne lorsque vous portez votre coupe menstruelle, cela signifie que la taille choisie n’est pas la bonne

Comment mettre une cup ?

Avant toute chose, veillez à bien vous laver les mains avant de la prendre en main , et après l’avoir mise. Important : entre chaque cycle, elle doit être stérilisée.

Il existe plusieurs méthodes pour insérer la coupe en silicone :

  • vous pouvez la plier en U en l'écrasant à plat et en ramenant chaque côté l’un sur l’autre pour former un U
  • ou alors la plier en forme d’hameçon en appuyant sur le haut du bord de la coupe et en le ramenant vers l’intérieur.

Maintenez bien ce pliage en l’insérant dans le vagin. Comme pour la mise en place d’un tampon, installez-vous dans une position confortable, écartez vos lèvres puis insérez la coupe dans votre vagin.

Lorsqu’elle est bien positionnée, elle adhère parfaitement aux parois du vagin, et vous ne la sentez pas.

Comment retirer une coupe remplie ?

Elle se retire au bout d’une durée de 4 à 6 heures. Pour la retirer, il faut la tirer par la tige jusqu’à ce que vous soyez en mesure d’attraper la base de la coupe. Vous n’avez ensuite plus qu’à pincer la coupe, à l’incliner en la faisant bouger d’un côté à l’autre et de la retirer. Une fois la coupe menstruelle retirée, vous n’avez plus qu’à vider le sang dans les toilettes, puis à la rincer à l’eau chaude pour éliminer les bactéries. Il faut la laver une fois par jour avec un savon sans huile et sans parfum. Lorsqu’on porte une cup menstruelle, l’hygiène à adopter est très importante.

Combien de temps garder une coupe menstruelle ?

Vous pouvez garder une coupe menstruelle jusqu’à 6 heures maximum. Mieux vaut la vider plus souvent pour éviter tout risque de développement d’un choc toxique.

Quelles précautions pour garder une cup la nuit ?

Il est déconseillé de la porter la nuit. De manière générale, toutes les protections hygiéniques internes sont déconseillées la nuit. En effet, la stagnation du sang favorise la prolifération des bactéries, ce qui peut entraîner un développement du syndrome du choc toxique. la nuit, privilégier des protections externes.

Quelles sont les alternatives externes à la cup ?

SI vous voulez choisir ce produit par souci écologique ou par peur du danger de la coupe menstruelle, sachez qu’il existe de nombreuses alternatives, toutes aussi saines. L’éponge menstruelle est un autre type de protection interne éco-responsable. En ce qui concerne les solutions externes, vous avez le choix entre les serviettes lavables et les culottes menstruelles. On vous conseille d’opter pour les culottes menstruelles Elia : saine et écologique, vous pouvez les garder jusqu’à 12h (selon votre flux), même la nuit. Le coton bio respecte à 100% votre zone intime et est une matière respirante et antibactérienne ce qui va empêcher la prolifération des bactéries et vous permettre de faire respirer votre zone intime.

 

La FAQ de la coupe menstruelle

Pourquoi utiliser une coupe menstruelle ?

La cup menstruelle est une alternative plus écologique et économique aux tampons, son utilisation présente plusieurs avantages. En effet, sa composition est hypoallergénique, donc intéressante pour les vulves facilement irritées par les substances chimiques contenues dans les tampons et serviettes. L’utiliser peut vous aider à réduire les mycoses puisque quand elle est bien utilisée, et bien stérilisée avant et après chaque début de menstruations, elle ne perturbe pas la flore vaginale.

Comment mettre et enlever une coupe menstruelle ?

L’application de la cup menstruelle est sûrement l’étape la plus compliquée dans l’utilisation de ce type de protection. En effet, cela peut faire peur. Mais en réalité, il suffit juste de la plier pour réussir à l’insérer. Une fois bien positionnée, elle ne bouge pas. Pour l’enlever, utilisez la tige en bas de la coupe menstruelle, puis, lorsque vous êtes en mesure d’atteindre la base de la coupe, pincez la et bougez la coupe d’un côté à l’autre pour la retirer.

Quand vider la coupe menstruelle ?

La coupe menstruelle se change toutes les 4 à 6h en fonction de votre flux. La nuit, les protections externes sont plus adaptées.

Est-ce que c'est normal de sentir une mauvaise odeur de sa cup ?

Si vous sentez une mauvaise odeur, des démangeaisons ou des pertes anormales, consultez votre médecin, sage-femme ou gynécologue.


Vous aimerez aussi :

 

Les informations issues des articles présents sur le site www-elia-lingerie.com sont des informations générales. Bien qu’elles aient été relues par des professionnels de santé, ces informations ne sont pas exemptes d’erreurs, ne constituent pas des conseils de santé ou des consultations et n’ont pas vocation à fournir un diagnostic ou proposer un traitement. Ces informations ne peuvent, en aucun cas, se substituer à un avis médical et ne peuvent pas remplacer une consultation auprès d’un professionnel de santé. Pour toute question, nous vous invitons à consulter votre médecin.