Charge mentale, règles, cycle menstruel : quel lien ?

Charge mentale, règles, cycle menstruel : quel lien ?

Aujourd’hui Major Movement prend le contrôle de notre podcast La Famélia pour nous parler de la charge mentale et de son potentiel lien avec le cycle menstruel avec Camille.

Qu’est-ce que la charge mentale ? 

La charge mentale se définit par le fait de penser de manière simultanée à plusieurs choses à la fois, c’est l’ensemble des sollicitations du cerveau pendant l'exécution du travail.

Camille nous explique qu’on a généralement 4 phases dans le cycle : il va y avoir une semaine où l'on se sent très bien, on se sent libre et la charge mentale tend à être oubliée. La semaine juste avant les règles est quant à elle plus compliquée car c’est le moment où on est en attente de l’arrivée de nos règles. La semaine de règles est elle, plutôt libératrice. Enfin, la semaine d’après est un entre deux. 

Parfois, les cycles irréguliers peuvent venir perturber la charge mentale.

Aujourd’hui dans le schéma de société dit "classico" dans lequel on évolue, les femmes assument encore, plus que les hommes, les tâches ménagères quotidiennes et la gestion du foyer (même si cela vient à évoluer). Ainsi, la charge mentale est double : en plus de devoir gérer sa charge mentale personnelle relatives aux cycles, il faut aussi gérer la charge mentale liée à la famille. 

Quelles astuces pour accepter cette charge mentale, où du moins mieux la vivre ?

Camille nous explique que lorsqu’elle était sous contraception hormonale, elle ressentait moins les variations de son cycle et des émotions qui en découlent. Depuis qu’elle n’est plus sous hormones, elle nous confie qu’elle se sent beaucoup plus à l’écoute de son corps, de ses symptômes, et ainsi cela l’aide à s’accepter soi-même, de son corps et des différents états par lesquels il passe. Ce qu’il faut retenir c’est d’essayer d’être à l’écoute de soi, de s’écouter et de s’accepter comme l’on est. 

Selon Camille, il y a un manque d’écoute, d’interlocuteurs sur les sujets des règles et de la contraception. Il est parfois difficile de trouver un interlocuteur qui prennent le temps d’échanger, au-delà des examens classiques médicaux. De trouver des personnes ouvertes à la discussion.

Lorsque l’on sent qu'il y a une vague d’émotions, qu’elle soit expliquée par le cycle et les hormones ou non, il peut être intéressant de les accepter (même si c’est dur) tout en soufflant et prenant du recul sur la situation.

Toutes ces fluctuations d'émotions, relatives au cycle, ou non, font tout simplement partie de la vie. En prendre conscience permet de mieux se connaître, d'anticiper ses émotions.

Les conseils de la team Elia pour réduire sa charge mentale pendant ses règles :

- Porter sa plus jolie culotte menstruelle Elia pour se sentir confortable

- Se rapprocher de sa meilleure amie la bouillotte

- Prendre du temps pour soi

- Lire un bon livre

- Cuisiner un repas spécial règles 

- Faire une séance de sport

- S'initier au yoga


Lascia un commento

Si prega di notare che i commenti devono essere approvati prima di essere pubblicati

Questo sito è protetto da reCAPTCHA e applica le Norme sulla privacy e i Termini di servizio di Google.