La pilule est-elle dangereuse pour la santé ?

La pilule est-elle dangereuse pour la santé ?

Quand a été inventée la pilule contraceptive ?

C’est en 1956 que le docteur américain Gregory Pincus met au point la pilule contraceptive. En 1967, elle sera autorisée en France. Son arrivée sur le marché a été une véritable révolution pour les femmes : synonyme de libération sexuelle, puisqu'à l’époque les avortements clandestins étaient encore nombreux (avant que ce dernier soit légalisé en 1975).

Au début, la pilule n’était pas remboursée par la sécurité sociale (ce n’est qu’en 1974 qu’elle le sera). En 1999, la pilule du lendemain fait son apparition. La pilule devient le moyen de contraception le plus utilisé, présentant beaucoup d’avantages : c’est un moyen de contraception très simple à prendre, et avec un taux d’efficacité d'environ 99% si elle est bien prise. 

Les pilules de première génération sont les premières à être apparues. Fortement dosées en oestrogènes, elles présentaient beaucoup d’effets secondaires comme des nausées, des maux de têtes, le gonflement des seins, et des troubles vasculaires. Quelques années plus tard, 3 nouvelles générations de pilules sont apparues sur le marché. L’objectif était de réduire le plus possible les effets secondaires que représentait la pilule de première génération. Malgré tout, chaque génération de pilule comporte des risques de thrombose veineuse, et ce risque est encore plus élevé chez les pilules de 3ème et 4ème génération.

Pourquoi la pilule contraceptive est controversée ? 

C’est fin 2012, début 2013 que la pilule (en particulier les pilules de 3ème et 4ème génération) va subir de nombreuses controverses, après la plainte d’une utilisatrice ayant subi un accident vasculaire cérébral (AVC).

De 2000 à 2016, on observe une baisse de 20%* d’utilisation de la pilule en France. Parmi les raisons qui poussent les femmes à arrêter la pilule, on retrouve, pour certaines la contrainte de devoir penser à prendre un médicament tous les jours, mais aussi les effets secondaires bénins mais qui s’avèrent contraignants au quotidien, comme les maux de tête, la prise de poids, le changement d’humeur, le spotting etc… La baisse de la libido est aussi un effet secondaire fréquent et qui pousse de nombreuses femmes à arrêter de prendre la pilule. Les effets secondaires cités précédemment sont les plus courants, on estime qu’ils surviennent chez une femme sur 10.

Pour d’autres, c’est tout simplement le désir de retrouver ses cycles naturels, de ne plus ingérer d’hormones qui les poussent à changer de moyen de contraception. En effet, se reconnecter à son cycle naturel c’est s’offrir la possibilité de se connaître, de savoir à quels moments on est le plus productif, à quel moment est-on propice à telle ou telle activité. Car nos émotions et notre énergie varient en fonction de notre cycle. 

Est-ce que la pilule est vraiment dangereuse ?

Avec la polémique autour des pilules de 3ème et 4ème générations, l’Agence Nationale de Sécurité et du médicament avait préconisé à tous les professionnels de santé de prescrire en priorité les pilules de 2ème génération, sauf pour les cas particuliers. En cas de prescription d’une pilule de 3ème ou 4ème génération, il faut regarder les antécédents personnels et familiaux pour évaluer tous les risques potentiels. En janvier 2013, la sécurité sociale a arrêté de rembourser certaines pilules de 3ème et 4ème générations. 

Même si la liste des effets indésirables de la pilule est longue et que les effets secondaires bénins sont fréquents, il faut noter que le risque de thrombose (effets secondaires grave rare) n’est que de 0,06%*. L’agence nationale de santé du médicament estime qu’il y a par an 2500 accidents thrombo-emboliques. Le bénéfice (l'efficacité contraceptive de 99,7%) est très largement supérieur aux risques, mais les risques cardio-vasculaires sont à prendre en compte quand on souhaite prendre la pilule contraceptive, il est important d’avoir toutes les informations en mains pour faire un choix éclairé. 

Quelle contraception choisir ? Comment choisir sa contraception ?

L’objectif n’est pas là de faire le procès de la pilule, mais plutôt d’informer sur les avantages et inconvénients de ce petit comprimé qu’avalent des milliers de Françaises chaque jour. Un moyen de contraception est personnel : la pilule peut très bien vous convenir et ne pas vous provoquer d'effets secondaires trop importants, tandis que votre sœur préférera un stérilet ! À vous de choisir ce que vous préférez ! La meilleure contraception : c'est celle qui VOUS convient ! Pour discuter de votre choix quant à votre méthode contraceptive, parlez-en à votre partenaire : c'est un choix qui se fait à deux. Il ne faut pas hésiter à se renseigner sur les différentes alternatives possibles, auprès d'un professionnel de santé : médecin, gynécologue ou sage-femme. Aujourd'hui, il existe de nombreuses alternatives à la pilule, que ce soit des contraceptifs hormonaux comme l'implant (qui peut notamment convenir à celles qui ont tendance à oublier de prendre leur pilule), le patch, l'anneau vaginal, DIU hormonal etc... Il existe aussi des méthodes sans hormones comme le DIU en cuivre, les différentes méthodes d'observation du cycle, la symptothermie, le préservatif (masculin et féminin).... Des méthodes de contraception masculines font aussi leur apparition : il peut tout à fait être intéressant de se renseigner à ce sujet.

À vous de déterminer quel critère est le plus important pour vous, chaque contraception présentant des avantages et inconvénients :

  • taux d'efficacité
  • fréquence de prise
  • prix (remboursé ou non)
  • hormones ou non
  • durée d'utilisation
  • protection contre les IST et MST

Si vous voulez en savoir plus :

Sabrina Debusquat - J’arrête la pilule”, 2017

Pour toutes les pertes hors règles et pour les imprrévus Elia vous accompagne avec une collection de culottes menstruelles confortables en coton bio, invisibles sous les vêtements

Sources :

https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sexo-gyneco/2537996-pilule-generation-tableau-liste-difference/

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/thrombose-la-pilule-plus-dangereuse-qu-astrazeneca_4354285.html

*chiffres : https://jarretelapilule.fr/chiffres-contraception-pilule/


Lasa un comentariu

Vă rugăm să rețineți că comentariile trebuie aprobate înainte de a fi postate

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.