Bouton de règles : en finir avec l'acné hormonale !

Chaque mois, c’est la même histoire ! Des boutons font leur apparition sur votre visage, et vous devinez alors que vos règles vont débuter dans les prochains jours. Mais d’où vient cette acné hormonale et comment limiter l’apparition d’imperfections à l’approche des règles ?


D'où viennent les boutons de règles ?

Les boutons ou kystes menstruels sur le visage interviennent en général quelques jours avant l’arrivée des menstruations, à cause des variations hormonales que subit le corps. En effet, on parle souvent de peau des règles pour désigner les problèmes acnéiques qui surviennent pendant le cycle menstruel.

Une acné hormonale

Vous pensiez l’acné réservé à la seule période adolescente : détrompez-vous ! Bien qu’elle soit très fréquente durant la puberté, à cause des importants changements hormonaux, l’acné peut également toucher les adultes. On parle alors d’acné hormonale, particulièrement fréquente chez les femmes menstruées, entre 25 et 40 ans, quelques jours à une semaine avant l’arrivée du flux menstruel. Toute période très sujette aux variations d’hormones peut cependant être concernée, comme la grossesse ou la ménopause. Le taux d’hormones a en effet une influence sur la production de sébum par les glandes sébacées, directement lié à l’arrivée de kystes et de comédons avant les règles.

Comment les hormones influencent les boutons de règles ?

Dans le corps, les hormones mâles ou androgènes, principalement représentées par la testostérone et produite en petite quantité chez la femme, et les hormones femelles, comme les œstrogènes et la progestérone, agissent grâce à un équilibre complexe.
Ce sont les hormones mâles qui ont un effet négatif sur les glandes sébacées, augmentant ainsi la production de sébum. Les hormones femelles, à l’inverse, sont bénéfiques pour le grain de votre peau. A l’approche de vos menstruations, le taux d’œstrogènes chute, ce qui modifie l’équilibre hormonal en faveur des hormones androgènes qui favorisent l’arrivée de vos imperfections !

Ne pas confondre avec les boutons du quotidien

Cette acné hormonale ne doit pas être confondue avec les boutons du quotidien, des points noirs ou autres comédons que vous pourriez avoir en dehors des menstruations ou lors d’un acné juvénile à l’adolescence.
Ils sont localisés sur le menton ou autour de la bouche
Ils sont en général douloureux, dus à des inflammations sous la peau
Les poussées sont récurrentes et cycliques, au gré de votre cycle menstruel
Ils peuvent également apparaître lorsque vous êtes dans un moment de stress

Comment limiter les boutons de règles sur le visage ?

Voici quelques astuces pour éviter la venue de ces boutons disgracieux sur votre épiderme avant les règles et limiter au possible les impacts de vos variations hormonales sur l’état de votre peau.

Privilégier des produits hydratants non gras

La règle d’or est de ne pas utiliser des soins trop gras ! Ceux-ci régulent le sébum naturel de votre peau qui se retrouve alors en excès et forment des kystes, comédons, bouche les pores etc.... Privilégiez des produits hydratants légers, qui ne laissent pas de film gras ou huileux sur la peau.

Utiliser du maquillage non-comédogènes et bien nettoyer le visage

Dans le même esprit, pour laisser votre peau respirer, n'utilisez pas de maquillage occlusif, comme des fonds de teint trop couvrants et comédogènes, qui pourraient favoriser un grain de peau irrégulier et boucher les pores. Ne faites surtout pas l’impasse sur le démaquillant, avec un nettoyage doux, matin et soir.

Comment guérir et traiter naturellement l'acné de règles ?

Au-delà d’une routine soin et maquillage irréprochable, une bonne hygiène de vie alimentaire et sportive pourra faire à votre épiderme le plus grand bien !

Une alimentation faible en sucre et gras

Le chocolat, les charcuteries... bref les produits gras et sucrés sont notoirement connus pour favoriser l’apparition de boutons, a fortiori décupler leur présence pendant les menstruations. On élimine donc les aliments trop riches et on favorise les fruits et légumes pendant cette phase du cycle.

L'application d'huile de Tea Tree (arbre à thé)

L’huile essentielle de Tea Tree est connue pour ses propriétés antibactériennes et purifiantes : profitez de ces bienfaits pour en appliquer sur vos imperfections, notamment avant que celles-ci ne grossissent trop, à l’aide d’une goutte sur un coton tige. Elle permet de réduire l’inflammation acnéique en asséchant le comédon et d’éviter les petites percées sur votre peau ! En 48 à 72h, l’inflammation sera résorbée à raison d’une application quotidienne.

La pratique d'un sport pour réguler ses hormones

Les activités sportives permettent de lutter contre le stress et les tensions, et évitent ainsi d’accentuer les variations hormonales déjà présentes durant le cycle menstruel féminin. En effet, sous l’action du stress, le corps va produire du cortisol, qui vient à son tour stimuler la production de testostérone, elle-même responsable du sébum en excès par les glandes sébacées.
Le sport, et notamment la transpiration, permettent d’évacuer les toxines et d’assainir la peau ! En plus d’être très bon pour la santé, le système immunitaire est boosté, et les inflammations des peaux acnéiques s’en trouvent diminuées. Transpirer et s’oxygéner grâce à une pratique sportive régulière est donc la clé d’un visage resplendissant, avec une peau plus rosée et plus fraîche. Pensez aussi à boire beaucoup d’eau après avoir fait du sport, d’autant plus que l’eau aide à avoir une belle peau.
Attention cependant lors de la pratique de sport en extérieur : protégez-vous bien des UV du soleil, car s’il peut donner temporairement l’impression de faire disparaître vos imperfections, l’acné revient en général plus fort après !
La pilule aura aussi tendance à réduire l’acné, mais cela n’est que passager avec la modification hormonale. Une fois la pilule arrêtée, l’acné risque de revenir.

Que faire en cas d'acné de règles sévère ?

Si vos problèmes de peau impactent votre qualité de vie ou qu’il s'agit d’une acné sévère, n’hésitez pas à chercher conseil auprès d’un dermatologue, qui saura vous orienter vers des traitements médicamenteux plus efficaces.

 

La FAQ des boutons de règles

Comment se débarrasser des boutons de règles ?

Lorsque vos boutons ont percé ou que des inflammations font leur apparition sous votre peau, pensez à des nettoyages doux matin et soir de votre peau, en pensant à bien vous désinfecter les mains. L’application d’huile essentielle de tea tree va également réduire la poussée inflammatoire de votre épiderme, son inconfort et empêcher les comédons de percer. Celle de nigelle est aussi une excellente alliée pour combattre l’acné ! Les plantes et traitements naturels regorgent de secrets !

Pourquoi ai-je des boutons avant mes règles ?

Pendant vos menstruations, des problèmes de peau peuvent arriver autour de la bouche et du menton : c’est l’acné hormonale ! Il s’agit d’un équilibre corporel entre les hormones androgènes mâles, comme la testostérone, et les hormones femelles comme les oestrogènes. A l’approche des menstruations, le taux d’oestrogène chute et fait donc plus de place aux hormones mâles qui activent la production de sébum.

Comment éviter l'acné avant les règles ?

Les informations issues des articles présents sur le site www-elia-lingerie.com sont des informations générales. Bien qu’elles aient été relues par des professionnels de santé, ces informations ne sont pas exemptes d’erreurs, ne constituent pas des conseils de santé ou des consultations et n’ont pas vocation à fournir un diagnostic ou proposer un traitement. Ces informations ne peuvent, en aucun cas, se substituer à un avis médical et ne peuvent pas remplacer une consultation auprès d’un professionnel de santé. Pour toute question, nous vous invitons à consulter votre médecin.