Que dit le dernier rapport du GIEC ?

Que dit le dernier rapport du GIEC ?

Le 9 août 2021, le Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’évolution du climat a publié la 1ère partie de sa 6e version. Un constat alarmant sur les évolutions à venir en termes de changement climatique.
Le 28 février, c’est la deuxième partie du rapport qui a été publiée. Cette partie prend notamment en compte l’importance de la justice sociale dans le changement climatique.

Quelles sont les conséquences du réchauffement climatique pour la planète et les populations ?


En effet, le changement climatique induit des évolutions sociétales. Dans toutes les régions du monde, ce sont les personnes et les systèmes les plus vulnérables qui en subiront les conséquences directes. 
Parmi les effets actuels du réchauffement climatique on retrouve :

  • Une réduction de la disponibilité des ressources en eau et en nourriture (dans les régions d’Afrique et d’Asie notamment)
  • Une impact sur la santé dans toutes les régions du monde, comme une hausse de la mortalité, une émergence et développement de nouvelles maladies. Mais aussi une augmentation du stress thermique et une baisse de la qualité de l’air
  • La baisse de moitié des aires de répartition des espèces animales et végétales

Ce sont des effets irrémédiables, qui sont aggravés par la pauvreté ou l’accès limité à des services.
D’ici 2050, 1 milliard de personnes pourraient vivre dans des zones côtières menacées par la montée des eaux. L’augmentation des vagues de chaleur, de sécheresses et des inondations ont d’ors et déjà dépassé les seuils de tolérance, ce qui entraîne une mortalité massive d’espèces.
Certaines populations devront migrer car des régions entières seront inhabitables, à cause de l’augmentation des phénomènes météorologiques et climatiques.
Des chiffres fondamentaux : environ 3,3 à 3,6 milliards de personnes, c’est-à-dire près de la moitié de l’humanité vivent dans des contextes très vulnérables au changement climatique.
On parle notamment des femmes, des enfants, des personnes âgées, des populations autochtones, mais aussi des ménages à revenus faibles et plus généralement des groupes marginalisés socialement dans les zones du monde les plus vulnérables.

Quelles sont les solutions pour lutter contre les effets du réchauffement climatique ?


Bien évidemment, le degré de vulnérabilité des systèmes n’est pas le même en fonction des zones géographiques, au sein même des régions. Cette seconde partie du rapport du GIEC a notamment mis en lumière que le colonialisme a encore aujourd’hui des conséquences sur certaines populations.
Avec la publication du premier volet du sixième rapport en août 2021, on a eu la certitude que les changements climatiques sont le résultat de l’activité humaine. C’est le premier rapport qui prenait en compte les points de basculements (autrement appelés points de non-retour). C’est-à-dire un seuil qui, s'il est dépassé, va être responsable de grands changements au niveau climatique. On parle aussi de phénomène d’emballement.
Dans ce volet, le rapport met en avant le fait qu’au-delà de 1,5°C de réchauffement, le changement climatique aura des impacts irréversibles (notamment sur la biodiversité). Le rythme du changement et des risques qui lui sont associés dépendent des mesures d’atténuation et d’adaptation à court terme. Les actions prises sur le court terme pourront limiter les pertes et dommages mais elles ne pourront pas toutes les éviter. Le GIEC souligne que des solutions existent pour contrer ce scénario catastrophe, mais qu’elles nécessitent une transformation systémique. Sans changement, il deviendra impossible de s’adapter.
Ces changements ne se feront pas sans justice sociale et sans développement inclusif.


En avril 2022, le GIEC publiera la troisième partie du sixième rapport. Cette troisième partie devrait s’axer sur les solutions pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Découvrez notre collection de culottes menstruelles en coton bio.


Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.