Comment parler de règles avec son papa ?

Comment parler de règles avec son papa ?

Comment aborder le sujet des règles avec ses parents et notamment avec son père ?


Les règles sont un phénomène naturel qui survient à l’âge de la puberté et qui va suivre la vie des personnes menstruées jusqu’à la ménopause. Elles arrivent tous les mois, pendant une durée moyenne de 2 à 7 jours. Les cycles menstruels sont différents en fonction des femmes, ils durent entre 20 et 40 jours.

Les premières règles sont une étape importante dans la vie des jeunes filles, même s’il ne faut pas dramatiser leurs arrivées : certes c’est un moment marquant, beaucoup de femmes se souviennent du moment où elles ont eu leurs premières règles, mais c’est avant tout un phénomène naturel. Même si 72%* des Français.e.s estiment que les règles ne sont plus un sujet tabous, beaucoup de jeunes femmes au moment de leurs premières règles se tournent vers leur mères ou une figure féminine de leur famille (soeur, cousine, tante…). Alors que, les règles sont un phénomène complètement naturel, qui concerne autant les femmes que les hommes. Il ne faut pas avoir peur de parler de règles avec votre père et inversement, avec votre fille. Les hommes sont au courant de ce que sont les règles et ont un rôle aussi important à jouer dans l’accompagnement et la prévention. Il faut aussi en parler aux garçons, dès le plus jeune âge. Plus on en parlera librement, moins les tabous seront présents !

 

À l’école, les règles sont abordées, par exemple avec l’infirmière scolaire ou les cours de science, mais l’accompagnement et la prévention passe surtout par le cercle familial. 

 

Comment préparer au mieux l'arrivée des règles en tant que parents ?

 

Pour préparer au mieux leurs arrivées, il faut accompagner les jeunes filles en leur expliquant à quoi elles servent, comment le corps fonctionne et comment se protéger quand on a ses règles. 

Par exemple, mettre une poubelle à disposition dans la salle de bain et des protections hygiéniques dans les toilettes, en libre disposition pour les jeunes filles. Tout ça contribue à briser les tabous autour des règles et fait en sorte qu’elles vivent au mieux ce moment. D’ailleurs l’accompagnement passe aussi par le fait d’aller avec son enfant acheter des protections hygiéniques : lui montrer que c’est quelque chose de normal dont il ne faut pas avoir honte. Les règles ne sont pas sales ! 

 

Dans la même optique, il est important de montrer les différents moyens de protections et leurs différences : il n’existe pas que les tampons ou serviettes jetables ! Il existe la cup, mais aussi les culottes menstruelles : simple à utiliser, elle s’enfile comme une culotte classique le matin et on l’enlève le soir après la journée ! 

Pour les premiers cycles, il est possible de tester d’abord les culottes menstruelles chez soi, surtout pour les premières règles lorsqu'on ne connaît pas encore son flux. 

 

Autre point important : il faut dissocier règles et sexualité. En effet, certain.e.s peuvent être gêné.e.s d’en parler car les règles sont parfois associées à tort, à la sexualité, or : cela n’a rien à voir et il faut différencier ces deux choses. 

Si vous rencontrez des difficultés à dialoguer avec vos parents concernant les règles, la sexualité ou des sujets qui touchent votre vie intime ou sexuelle, des professionnels sont à votre écoute : votre médecin, des sages-femmes, gynécologues… Vous pouvez aussi vous rendre dans un centre du planning familial, la liste est juste ici : https://www.planning-familial.org/fr

 

N'hésitez pas à nous donner en commentaires les conseils que vous donneriez à votre papa pour parler des règles !

 

*chiffres : Baromètre Règles Elementaires x Opinion Way


Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.