L’endométriose rend-elle stérile ?

L’endométriose rend-elle stérile ?

L'endométriose est une maladie gynécologique qui touche 1 femme sur 10. Il faut en moyenne 7 ans pour poser un diagnostic.

C'est une maladie encore trop peu connue du public, mais aussi du système de santé. Il est donc important d'en parler autour de soi, et de se rappeler qu'avoir mal pendant ses règles ce n'est pas normal et qu'il existe des solutions. Vous pouvez être écouté et être accompagné par les bonnes personnes.

Si vous voulez plus d’informations autour de l’endométriose, n’hésitez pas à vous tourner vers des associations spécialisées. Notamment Endomind, qui a récemment lancé une fondation de recherches autour de cette maladie, qui est la première fondation en France et en Europe dans laquelle Elia s’engage. 

L'endométriose, c'est aussi la première cause d'infertilité chez les femmes qui en souffrent. Et c'est ce dont nous allons parler dans cet article.

Pourquoi l'endométriose peut conduire à l'infertilité ?

Les études ne sont pas toutes alignée pour déterminer à quel point l'endométriose est responsable d'infertilité. Ce que l'on sait, c'est qu'en cas d'endométriose avéré, le taux de fécondité est de 2 à 10% par cycle contre 25 à 30% pour les couples fertiles.

L'endométriose va altéré le bon fonctionnement des trompes, en les bouchant par exemple. Mais elle peut aussi abîmer le fonctionnement des ovaires. En effet, la présence de kyste endométriosiques rend plus compliqué la maturation des follicules et de tout le processus d'ovulation. Elle provoque aussi des changements dans la réserve ovarienne puisque les kystes vont créer des modifications dans le tissu ovarien féminin : le stock d'ovules va baisser.

L'endométriose peut aussi migrer au delà des trompes et des ovaires. Or, greffée sur d'autres organes, elle peut fabriquer des substances qui vont venir gêner la fécondation.

L'endométriose a donc un impact sur la fertilité a plusieurs niveaux, elle vient par exemple perturber l'ovulation, ce qui rend la conception d'un bébé plus compliqué. Mais attention : cela n'est pas impossible. Il existe des solutions d'accompagnement pour vous aider dans votre projet de bébé.

Quelles sont les solutions contre l' infertilité de l'endométriose ?

Premièrement, il est important de noter que même si vous avez de l'endométriose, vous pouvez dans la plus part des cas et sauf indications particulière ou infertilité avérée tomber enceinte naturellement !

Quand la grossesse ne vient pas naturellement on peut effectivement avoir recours à des techniques d'assistances médicales à la procréation (AMP ou PMA).

Il existe plusieurs techniques :

-   L'insémination artificielle.

C'est la technique la moins coûteuse et la plus simple consistant à injecter le sperme du conjoint ou d'un donneur directement dans l'utérus de la femme, de manière synchronisée pendant l'ovulation. Cette technique représente 37% des tentatives de PMA. Au préalable, la femme va suivre un traitement hormonal ou autrement appelé stimulation ovarienne pour qu'un à trois follicules se développent pour être ensuite fécondé. On suit ce développement par des échographies et des prises de sang.

Une fois que les follicules s'avèrent être matures, on va programmer le jour de l'insémination. Les spermatozoïdes sont préparés puis on va les déposés à l'intérieur de l'utérus. La fécondation se fait à l'intérieur du corps de la femme, à la différence des fécondations in vitro.

- La Fécondation In Vitro (FIV). Cette solution consiste à faire rencontrer le spermatozoïde et l'ovule, directement en laboratoire. C'est le traitement le plus utilisé dans les parcours PMA puisqu'elle représente 63% des tentatives. la FIV peut être réalisé avec les gamètes des deux conjoints (notamment dans le cadre d'un couple hétérosexuel), soit elle peut être réalisée avec une gamète de donneur (spermatozoïde ou ovocyte). Les pourcentages de réussite de cette technique sont variables et atteignent des valeurs en moyenne de 22% par cycle. 

Comment se passe une FIV ??

La première étape est de stimuler les follicules par la prise de traitement hormonal et de doses de FSH exogènes (hormone folliculostimulante), comme pour l'insémination artificielle. Lorsque les follicules sont matures, on vient les prélever et les transmettre au laboratoire. Du sperme est aussi recueilli au laboratoire. Ensuite la fécondation a lieu in-vitro, donc à l'extérieur du corps de la femme. Les spermatozoïdes vont être déposés au contact des ovocytes dans une boîte de culture placée à 37°. Les ovocytes qui sont fécondés vont devenir des zygotes, avant de se transformer en embryon. Ils sont réinjectés 2, 3 à 5 jours après dans l'utérus, par le moyen d'un cathéter.

- La FIV ICSI (intracytoplasmic injection). À la différence de la FIV classique, avec cette FIV le spermatozoïde est directement injecté dans l'ovocyte. Réalisé par un biologiste, sous le contrôle d'un microscope, la micro-injection est renouvelée pour chaque ovocyte mature fécondable. En cas de problème d'infertilité masculine ça peut être une solution puisque le spermatozoïde le plus vigoureux est sélectionné. Aujourd'hui cette technique représente 67% des FIV.

- L'accueil d'embryon. Cette technique peut être notamment utilisée pour les couples stériles ou qui ont un risque de transmission d'une maladie génétique. Ils peuvent demander à recevoir un embryon congelé issu d'un autre couple.

En amont de ces techniques, il y a aussi la préservation ovocytaire qui rentre en compte. En savoir plus juste ici : Congélation d'ovocyte et loi bioéthique, où en sommes-nous ?

Enfin, il existe d'autres solutions comme l'adoption pour les couples infertiles.

Pour toutes celles qui ont des règles abondantes, hémorragiques ou qui sont en processus de PMA et mettent des gélules de progestérone notre gamme de  culottes menstruelles en coton biologique vous accompagnera à chaque étape !

Source : Inserm


1 comment


  • Vanessa

    Très intéressant et bien expliqué 😊


Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.