Comment laver et entretenir sa culotte menstruelle ?

Afin qu’elle vous accompagne le plus longtemps possible, il est important de soigner l’entretien de votre culotte menstruelle. Rinçage, lavage de la culotte menstruelle, séchage, nous vous expliquons comment vous y prendre pour l’entretenir !

Comment laver votre culotte menstruelle ?

Entrons tout de suite dans le vif du sujet en passant en revue toutes les étapes du nettoyage de votre culotte menstruelle.

Le prélavage ou le rinçage

Comme n’importe quel vêtement, en particulier les sous-vêtements, il est nécessaire de rincer ou de prélaver votre culotte menstruelle quand vous la recevez. Elle aura été manipulée avant de parvenir jusqu’à vous. Il faut donc être sûre de sa propreté. Le prélavage activera en plus les propriétés absorbantes de la culotte menstruelle. L’opération est très simple, il suffit de laisser tremper le sous-vêtement pendant 30 minutes dans de l’eau tiède ou à température ambiante. Essorez-la puis laissez-la sécher à plat.

Outre le prélavage lors de la réception de la culotte menstruelle, il est important de la rincer après chaque utilisation. Quand vous l’enlevez le soir après l’avoir portée toute une journée, rincez-la dans l’eau froide jusqu’à ce que cette dernière soit claire. Vous pouvez ensuite la mettre à sécher.

Le lavage en machine

S’il est possible de rincer sa culotte menstruelle afin de la porter durant plusieurs jours, à la fin des règles, un lavage plus en profondeur s’impose. Vous pouvez parfaitement laver votre culotte menstruelle en machine. Toutefois, ne dépassez pas 30°. En effet, l’eau chaude fixera le sang sur la culotte. De plus, une température trop chaude pourrait abîmer les fibres naturelles de votre sous-vêtement absorbant. Nous recommandons également d’utiliser un filet de lavage, par exemple un sac de lavage écologique, surtout si votre culotte possède des parties en dentelle. Comme elle aura été rincée au préalable, vous pouvez laver votre culotte menstruelle avec le reste de votre linge : pas besoin de faire une lessive à part. Il est par ailleurs tout à fait possible de la laver à la main en la frottant délicatement avec une lessive adaptée comme notre lessive pour culottes menstruelles.

Le séchage

Autre étape très importante, le séchage. Il faut laisser sécher votre culotte menstruelle à l’air libre. Cela peut prendre un peu de temps, mais préservera votre sous-vêtement. Elle est plus épaisse qu’une culotte classique, c’est donc pourquoi il est recommandé de la mettre bien à plat. N’utilisez surtout pas de sèche-linge, trop agressif pour vos culottes menstruelles. Ne les placez pas non plus proches de sources de chaleur comme un radiateur.

Quelle lessive utiliser pour le lavage d’une culotte menstruelle ?

Nous déconseillons les lessives industrielles pour le lavage de votre culotte menstruelle. Celles-ci contiennent trop de produits chimiques pouvant être nocifs pour la flore intime. De même, les adoucissants, assouplissants ou agents blanchissants, ne sont pas recommandés. Ils pourraient attaquer la partie absorbante de la culotte. Autres produits à éviter, les lessives avec de la glycérine. Le savon de Marseille ou le savon noir en contiennent notamment beaucoup. Cet agent très gras bouche les pores des fibres des culottes : elles finiraient par perdre en pouvoir absorbant, donc pourraient fuir. Optez pour une lessive naturelle, conçue spécialement pour les culottes menstruelles.

Que faire si les mauvaises odeurs persistent sur votre culotte de règle ?

Grâce à la partie absorbante en fibres d’eucalyptus, les culottes menstruelles retiennent l’humidité, mais aussi les mauvaises odeurs. Si toutefois vous trouviez que quelques odeurs persistent, il y a une solution très simple : ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles lors du lavage. Vous pouvez choisir l’arbre à thé ou le citron pour leurs propriétés antiseptiques comme antibactériennes.

Comment prolonger la durée de vie de votre culotte menstruelle ?

Si vous voulez profiter de votre culotte de règles le plus longtemps possible, il est important de bien l’entretenir. Rincez-la bien après chaque journée d’utilisation, respectez bien les conditions de lavage citées ci-dessus.

Dans le cas où votre culotte menstruelle aurait perdu en pouvoir absorbant, il y a une solution. Vous pouvez utiliser du percarbonate de soude. Confectionné à partir de carbonate de calcium et de sels en provenance de carrières naturelles, ce produit a des propriétés :

  • Nettoyantes ;
  • Dégraissantes ;
  • Blanchissantes.

Il est également capable de désincruster en profondeur les fibres encrassées. Les pores des fibres de votre culotte menstruelle seront alors dégagés, elle retrouvera toutes ses capacités absorbantes. Le process est très simple :

  • Rincez votre culotte (elle ne doit plus contenir de sang) ;
  • Plongez-la dans de l’eau chaude, environ 60°, c’est à cette température que le percarbonate de soude peut s’activer (même si la température dépasse les 30° habituellement recommandés, ce n’est pas un problème, car c’est une opération exceptionnelle. Vous ne la reproduirez pas tous les mois ou toutes les semaines) ;
  • Ajoutez une cuiller à soupe de percarbonate de soude, puis mélangez ;
  • Laissez reposer pendant une douzaine d’heures, puis passez la culotte à la machine.

Entretenir sa culotte de règle : les erreurs à ne pas faire !

Revenons maintenant sur les erreurs à ne pas commettre lors de l’entretien de votre culotte menstruelle.

Pas de produits nettoyants chimiques

Ils peuvent abîmer les fibres de votre culotte menstruelle ou encore décolorer le tissu. Voici un petit rappel des produits déconseillés :

  • Les lessives industrielles ;
  • L’adoucissant et l’assouplissant ;
  • Les détachants ;
  • Les blanchissants ;
  • L’eau de javel.

Privilégiez les lessives écologiques, celles ayant reçu des labels. Prenez le temps de bien lire l’étiquette pour vous assurer de la composition de chacune.

Pas de produits à base de glycérine

Corps particulièrement gras, la glycérine va encrasser votre culotte menstruelle. Elle sera moins absorbante, les risques de fuite seront donc accrus. De ce fait, évitez les lessives contenant cet ingrédient, comme celles à base de savon de Marseille ou de savon noir.

Éviter le lavage à forte température

Une température trop élevée fixera le sang sur votre culotte menstruelle. Ses pores seront là aussi obstrués et donc capables d’absorber moins de liquides. Ne dépassez pas 30° quand vous la passez à la machine à laver, ou bien utilisez de l’eau tiède si vous la lavez à la main.

Oublier le sac de lavage

Autre accessoire très utile : le sac de lavage. Il permettra de protéger votre culotte menstruelle des frottements dans le tambour. Elle gardera son aspect originel plus longtemps.

Très pratique à utiliser, il est toutefois important de soigner l’entretien de votre culotte menstruelle pour la garder le plus longtemps possible. Le lavage est particulièrement important.

La FAQ du lavage de la culotte menstruelle

Quel savon pour laver sa culotte menstruelle ?

Pour laver votre culotte menstruelle, privilégiez les lessives naturelles, bio, ayant reçu des labels ou certifications. Vous pouvez aussi opter pour notre lessive Elia spécialement créée pour les culottes de règles.

Comment laver sa culotte menstruelle à la main ?

Pour laver votre culotte menstruelle à la main, choisissez une lessive adaptée. Ensuite, mouillez votre sous-vêtement dans de l’eau tiède puis frottez doucement en insistant sur la zone absorbante plus épaisse. Rincez abondamment, puis étendez la culotte bien à plat.

Comment enlever les odeurs d’une culotte menstruelle ?

Si votre culotte menstruelle commence à présenter des odeurs même après le lavage, ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle de citron ou d’arbre à thé pour les éliminer.

Que faire lorsque sa culotte menstruelle n’est plus absorbante ?

Dans le cas où votre culotte menstruelle perdrait en absorption, vous pouvez utiliser du percarbonate de soude. Il désencrasse en profondeur les fibres qui regagneront en efficacité.



Vous aimerez aussi :