Quels aliments manger pour soulager l'endométriose ?

Quels aliments manger pour soulager l'endométriose ?

Floriane Gissat
Temps de lecture : 3 minutes

Vous avez pu le lire dans plusieurs de nos articles : l’endométriose est une maladie gynécologique qui se caractérise par une affection inflammatoire causée par des tissus semblables à de l’endomètre qui migrent hors de l’utérus. La maladie peut se matérialiser sous plusieurs formes : endométriose kystique, endométriose infiltrée ou adénomyose. L'endométriose provoque des douleurs difficiles à réduire touchant une femme sur dix en âge de procréer. 

L’endométriose étant une maladie inflammatoire, certains aliments que nous consommons peuvent être problématiques en aggravant les inflammations qui vont augmenter les douleurs. 

L’alimentation anti-inflammatoire est notamment très intéressante pour les femmes qui ont des atteintes de leur endométriose au niveau du rectum. 

Le plus important, est d’avoir une alimentation équilibrée, tout en privilégiant un régime anti-inflammatoire. Mais alors, quel aliment privilégier ? Comment rédiger sa liste de courses? “Que vais-je faire à manger ce soir ?” Nous savons que cela peut être un véritable casse-tête... 

Les aliments qu’il faut éviter 

  • Les produits laitiers

  • Les sucreries

  • La viande rouge et la charcuterie, notamment si vous en prenez en grande quantité. Nous appelons cela les aliments pros inflammatoires. 

  • Le gluten serait également à éviter. 

Ce qu’il faudrait plutôt adopter 

  • Les légumes et les fruits

  • Les graines de chia

  • Les céréales complètes et les légumes secs

  • Les poissons gras pour faire le plein d’oméga-3. 

  • Les huiles végétales (notamment pour cuisiner)

  • Les protéines végétales : soja, tofu, tempeh, haché végétal. Les protéines végétales vont contribuer à la diminution du stress oxydatif et les fibres qu’elles contiennent vont aussi permettre d’équilibrer le microbiote intestinal.

Si vous voulez changer vos habitudes alimentaires et passer à une alimentation anti-inflammatoire, nous vous conseillons d’en parler à un spécialiste. Vous pourrez bénéficier de conseil et il pourra vous aiguiller en fonction de votre endométriose car chaque endométriose chez une femme est différente. Ce qui va fonctionner chez l’une peut ne pas fonctionner chez une autre.

L’alimentation anti-inflammatoire peut aussi être très efficace pour d’autres maladies comme : l’arthrose, l’arthrite, la polyarthrite rhumatoïde, l’inflammation de l’intestin, la sciatique, la tendinite ou encore l’acné.

Les aliments anti-inflammatoires ont aussi une influence sur la réduction de l’inflammation chronique responsable de nombreuses pathologies comme le diabète de type 2, l’obésité ou le surpoids, mais ils permettent aussi de réduire le stress oxydatif, de rétablir ou maintenir un équilibre acido-basique et d’améliorer le microbiote intestinal.  

Bon appétit !

Floriane Gissat

Sur le même sujet : Quoi manger quand on a de l'endométriose ?

Retour au Blog