#Podcast : La DME avec Carole Hervé

#Podcast : La DME avec Carole Hervé

Léna
Temps de lecture : 3 minutes

Dans ce podcast, Marion reçoit Carole, maman de 3 enfants et consultante en lactation. Dans le premier épisode sur l'allaitement, elle nous expliquait comment se passaient les premiers jours de l’allaitement, quels conseils mettre en place pour un allaitement réussi. Aujourd'hui, Carole nous parle de la DME.

Qu’est-ce que la DME ?

La diversification menée par l’enfant (DME) consiste à laisser l’enfant manger tout seul, en autonomie à partir de 6 mois (âge où il sait se tenir assis, et donc bien déglutir). Cette méthode permet aux enfants de découvrir des aliments, des textures différentes, et de les laisser savourer. Dans le processus de diversification menée par l’enfant, le parent n’intervient pas : l’enfant prend les aliments tout seul dans sa main et les amènent à sa bouche.

Avec la diversification menée par l’enfant, les aliments ne sont pas mixés ou sous forme de purée : ils conservent leur forme solide. Les parents lui proposent des aliments qui soit diversifiés mais pour autant qui restent adaptés à son âge.

Pendant la DME, le lait reste la base de l’alimentation de l’enfant jusqu’à 2 ans, et au départ les aliments solides ne sont que des petits plus dans son alimentation.

L’important est de laisser l’enfant aller à son rythme. En tant que parents, si vous sentez que votre enfant n’est pas prêt à 6 mois ou plus, à diversifier son alimentation, alors il faut mieux attendre. L’enfant doit montrer de l’intérêt pour la nourriture pour la DME. Il vaut regarder ce qui attire l’enfant quand vous êtes à table avec lui.

Y a-t-il des risques pour l’enfant avec la DME ?

Même si leurs dents ne sont pas sorties à cet âge-là, des études démontrent que les enfants sont tout de même en capacité de mâchouiller, écraser avec leurs langues, sucer etc…

Certains aliments sont bien évidemment à éviter comme les pois chiches, le miel (avant 1 an - le miel peut en effet contenir une bactérie résiduelle qui développe une maladie touchant les neurones), les olives etc…

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il est important de donner d’abord et en priorité du lait, puis venir proposer d’autres aliments solides.

La DME laisse une plus grande liberté aux enfants, elle leur permet d’aller à leur rythme, d’apprendre à apprécier tous les types de textures et de goûts puisqu’ils ne sont jamais forcés de manger. Il y a plus de chance pour que l’enfant apprécie un grand nombre d’aliments avec la diversification menée par l’enfant.

Pour écouter un autre podcast avec Carole Hervé : Les premiers jours de l'allaitement

Retour au Blog