Qu'est-ce que la pilule du lendemain ?

Qu'est-ce que la pilule du lendemain ?

Léna
Temps de lecture : 5 minutes

Qu’est-ce que la contraception d’urgence ? 

La pilule du lendemain est une contraception d’urgence qu’on va utiliser pour éviter de tomber enceinte à la suite d’un rapport sexuel non ou mal protégé. En général, elle est prise à la suite  d’un oubli de pilule, une rupture du préservatif, ou lorsque l'on ne s'est pas protégé. Il en existe deux types : la lévonorgestrel que l’on peut utiliser entre 0 et 3 jours après le rapport sexuel non protégé et la ulipristal acétate qui est possible d’utiliser jusqu’à 5 jours après un rapport sexuel non protégé. Plus vous prenez la pilule tôt, plus son efficacité est conservée : prise dans les 24 heures suivant le rapport non protégé, son efficacité est de 95%, puis, elle chute à 85% le deuxième jour, et enfin de 58% si elle est prise entre 48h et 72h. Il est donc préférable de la prendre le plus tôt possible. Dans les deux cas, elles ne sont pas efficaces à 100% contre une grossesse non désirée.

Comment fonctionne la pilule du lendemain ? 

La pilule du lendemain n’est pas un médicament abortif (qui déclenche un avortement), elle permet uniquement d’empêcher la fécondation de l’ovule par un spermatozoïde. Une fois l’ovule fécondé, la pilule du lendemain est inefficace. C’est l’hormone (lévonorgestrel pour la première et acétate d'ulipristal pour la deuxième) présent dans la pilule qui va bloquer la croissance du follicule ovarien et donc retarder le moment de l’ovulation.

Est-ce que la pilule du lendemain provoque t’elle des effets secondaires ?

Comme beaucoup de médicaments, la pilule du lendemain peut provoquer des effets secondaires tels que des nausées (si il y a vomissement dans les 3 heures qui suivent la prise du comprimé, il faut en reprendre un car ce dernier ne sera pas bien absorbé), des douleurs dans le bas du ventre, des saignements qui ne sont pas des règles (d’ailleurs dans ce cas, les culottes menstruelles peuvent être une solution) mais aussi une perturbation du cycle menstruel. En effet, la pilule du lendemain en bloquant le follicule ovarien et donc l’ovulation peut décaler les prochains cycles. 

Comment se procurer la pilule du lendemain ?

Toute personne peut se procurer une contraception d’urgence :

Vous pouvez vous procurer la pilule du lendemain gratuitement si vous avez une prescription médicale de la part de votre gynécologue, de votre sage-femme ou de votre médecin par exemple. Celle-ci sera remboursée avec votre carte vitale.

Pour les mineurs, la pilule du lendemain est gratuite et peut être distribuée anonymement. Cela peut aussi être une autre personne qui vienne chercher la pilule du lendemain pour vous, néanmoins, il est préférable que la personne concernée s’y rende elle-même car elle bénéficie de conseils précis et d’informations importantes qui peuvent être mal retransmises si c’est quelqu’un d’autre qui vient la chercher. Il ne faut pas hésiter à consulter ou à demander à un professionnel de santé en cas de questions. 



Attention point très important à noter : la pilule du lendemain reste une contraception d’urgence, elle ne doit pas être prise systématiquement et elle ne protège absolument pas des infections et maladies sexuellement transmissibles ! Donc en cas de rapport sexuel non protégé, il est important d’aller faire un bilan d’IST/MST. 

La pilule du lendemain est disponible, sans prescription médicale pour tous. Elle est gratuite pour les personnes majeures sans couverture sociale et pour les mineurs. La contraception d’urgence peut être délivrée de façon anonyme et gratuite. 

Où se procurer la pilule du lendemain ?

L’infirmière scolaire du lycée peut délivrer la pilule du lendemain comme contraception d’urgence à une mineure. Elle sera gratuite.

La contraception d’urgence est disponible en pharmacie : le coût de la pilule du lendemain  par levonorgestrel est entre 3 et 7 €. Par ulipristal est de moins de 20 €.

La pilule du lendemain est disponible dans les centre d’éducation familiale, dans un CEGIDD dans les centres de planification ou d’éducation familiale (CPEF), Centre Gratuit d’Information, de Dépistage et de Diagnostic des virus de l’immunodéficience humaine (VIH), des hépatites et des infections sexuellement transmissibles.

Retour au Blog