Comment savoir si on a des règles abondantes ?

Comment savoir si on a des règles abondantes ?

Marion
Temps de lecture : 3 minutes

Pendant ses règles, une personne menstruée en bonne santé perd entre 40 et 80 ml de sang, soit l'équivalent de 4 cuillères soupe pleines. On parle de règles abondantes et de "ménorragie" lorsque les règles sont trop abondantes, que vous perdez plus de 80 ml et/ou si elles durent plus de 7 jours.

Il y a différents facteurs qui influencent la quantité de sang perdu pendant les règles comme les contraceptions, les hormones, l’hérédité, le stress, l’alimentation, le fait d’avoir déjà eu des enfants ou non, une maladie comme l’endométriose, l’adénomyose, le SOPK,…

 

Comment savoir si nos règles sont abondantes ?

La plus part du temps, les personnes menstruées sous-estiment ou surestiment le volume de sang perdu pendant leurs règles. Certaines tachent régulièrement leurs sous-vêtements et leurs vêtements en pensant avoir des règles abondantes alors qu’elles ont juste un flux trop rapide par rapport au pouvoir absorbant de leur protection externe.

Charline Sage-femme nous propose d’utiliser le score de Higham, pour savoir si nous avons des règles abondantes ou pas.  Le score de Higham  permet d'estimer la quantité de sang éliminée pendant les règles et la durée des saignements à chaque cycle. Gardez toujours à l’esprit que des règles trop abondantes, douloureuses ou qui durent plus de 7 jours doivent faire l’objet d’une discussion avec un professionnel de santé surtout si les règles s’accompagnent de douleurs pelviennes.

Comment faire le calcul ?

Dès le premier jour de vos règles, noter le nombre de serviettes ou tampon que vous utilisez et salissez chaque jour.  Suivez les indications dans le tableau ci-dessous pour calculer votre score.

A la fin des règles, additionnez les points. Le total correspond à la valeur du score de Higham.

Si votre score est supérieur à 100 points, cela signifie que vous perdez plus de 80ml de sang dans un cycle et donc que vous souffrez de ménorragie. Observez également la présence de caillots et parlez-en a un médecin !

 

Retour au Blog